Outils mis en oeuvre

Outils de planification

Dernier ajout : 30 juin 2016.

Le plan de surveillance de la qualité de l’air (PSQA) adopté fin 2010 vise à améliorer la stratégie de surveillance et les équipements, dans le respect des évolutions réglementaires. La Picardie est découpée en une zone urbaine régionale regroupant Amiens Métropole et l’agglomération creilloise et une zone rurale (ZR) comprenant le reste de la Picardie en 8 secteurs (Saint-Quentin, Chauny et les 3 secteurs départementaux : Aisne, Oise et Somme).

Le plan régional santé environnement 2 (PRSE) adopté en 2011 est basé sur le plan national santé environnement avec un ciblage sur les spécificités de la Picardie. Il comporte plusieurs enjeux liés à la qualité de l’air :

  • réduire l’exposition de la population aux pesticides,
  • améliorer la connaissance sur les particules fines et l’information du public sur les risques liés aux pollutions atmosphériques,
  • prévenir la survenue des cas de légionellose,
  • réduire l’exposition aux substances ayant un effet cancérogène, mutagène ou reprotoxique,
  • prévenir les manifestations sanitaires liées à une mauvaise qualité de l’air intérieur.

La Picardie n’est pas concernée par un plan de protection de l’atmosphère (PPA?).

Le PRQA (plan régional de la qualité de l’air) constitue l’outil de planification opérationnelle pour l’amélioration de la qualité de l’air, annexé au SRCAE?.

Le SRADDT constitue un outil de planification territorial, qui par ses déclinaisons opérationnelles (grands projets et directives régionales) vise à réduire les émissions de polluants par les transports, agissant alors sur un des facteurs clés de la qualité de l’air.

L’agglomération d’Amiens (avec plus de 100 000 hab.) a un plan de déplacement urbain (PDU) en 2002 et révisé en 2011-2013 avec un périmètre étendu, en relation avec le Pays du Grand Amiénois. Quatre autres agglomérations ont également entrepris un PDU "volontaire" : communauté d’agglomération de Saint Quentin, celle de Château-Thierry et communauté de communes de l’Abbevillois. Les plans de déplacement urbain et les plans de déplacements d’entreprise (PDE) sont les outils les plus opérationnels pour étudier et construire des solutions en réponse à l’enjeu des déplacements domicile-travail.

Une réflexion sur l’organisation des espaces notamment pour minimiser les déplacements est engagée au niveau local dans le cadre des projets d’aménagement : SCoT, PLU?, ZAC?. L’ADEME et la Région accompagnent et sensibilisent les territoires, notamment par la démarche d’approche environnementale de l’urbanisme (AEU) ou des démarches d’éco-mobilité scolaire (plans de déplacements des jeunes). Le syndicat mixte des transports collectifs de l’Oise mène une réflexion au delà des simples transports urbains. Le schéma régional des infrastructures et des transports (SRIT) est approuvé en 2009.