Outils de protection et gestion des ressources

Actions sur la protection des captages

Dernier ajout : 30 juin 2016.

Protection DUP

A fin 2010, 78 % des captages exploités sont protégés par une déclaration d’utilité publique (DUP) définissant des périmètres de protection contre les pollutions ponctuelles, contre seulement 52 % en 1999. Il s’agissait d’une action phare du PRSE 1. C’est dans l’Aisne que de nombreux captages sont encore en cours de procédure DUP. A noter que le nombre de captage décroît d’environ 10 % entre 1999 et 2010.

Plans d’action contre les pollutions diffuses dans les bassins d’alimentation

Dans le cas de pollutions diffuses, souvent d’origine agricole, selon l’enjeu des captages, des plans d’actions sont engagés :
Les SDAGE ont identifiés en Picardie 152 unités de captages ou champs captant prioritaires pour lesquelles des actions sont à entreprendre dans leur bassin d’alimentation (BAC*), selon leur enjeu (SDAGE AP) et/ou selon la qualité de l’eau brute et l’évolution (SDAGE AP/SN) des concentrations de polluants.
Parmi eux, 19 unités de captages ou champs captant prioritaires Grenelle sont identifiés en Picardie. Un plan d’action défini suite à un diagnostic territorial des pressions diffuses d’origine agricole est mis en place sur le BAC, par arrêté préfectoral.

Captages et champs captant prioritaires en Picardie
Unité de captageSource : SDAGE Artois-PicardieSource : SDAGE Seine-Normandie Picardie
Captages ou champs captant SDAGE 24 14 cas 3 + 114 cas 4 152
Dont prioritaires Grenelle 6 13 19

Source : DREAL, 2011

Démarches de contractualisation volontaires

L’agence de l’eau Artois-Picardie a mis en place des opérations volontaires de reconquête de la qualité de l’eau pour les captages les plus menacés répertoriés dans le SDAGE, par la contractualisation d’un plan d’action avec aides de l’agence.
L’agence de l’eau Seine-Normandie a développé dans le cadre de ses programmes d’actions depuis 2000, plusieurs contrats territoriaux pour la gestion de la ressource en eau avec les collectivités (contrats multi-acteurs), souvent à la suite de contrats ruraux. A partir de 2009-2010, ces contrats évoluent vers un contrat global visant notamment à protéger les BAC.

  • Carte des captages d’eau potable prioritaires

    Sources : DREAL Picardie, AEAP/AESN

  • État des protections de captages

    Source : ARS Picardie - délégations 02, 60, 80 - année de référence fin 2010