Actualités

Programme des investissements d’avenir
Zoom sur deux nouveaux projets industriels d’économie circulaire en Nord -Pas-de-Calais

, par Ségolène Goubet

Le volet « Economie Circulaire » du Programme des Investissements d’Avenir a déjà permis de soutenir, depuis 2011, une douzaine de projets portant sur le recyclage des pneumatiques, des batteries li-ion, des plastiques composites, la méthanisation et la dépollution des sols. En Nord - Pas-de-Calais, deux nouveaux projets industriels d’économie circulaire sont soutenus par le Programme des Investissements d’Avenir.

A travers ce soutien, l’Etat accompagne les acteurs industriels dans la transition vers une économie circulaire, objectif inscrit dans le projet de loi de transition énergétique pour la croissante verte. Il s’agit de faire mieux avec moins : moins de ressources, moins de dépendance à la fluctuation des coûts de matières premières et des filières industrielles renforcées. Par ailleurs, ces nouvelles offres sont créatrices d’emplois, majoritairement industriels, portés par des PME.
Neuf nouveaux projets industriels d’économie circulaire, dont deux en Nord - Pas-de-Calais, sont soutenus par le Programme des Investissements d’Avenir.

Montant total des neuf projets : 91,6M€

Aide totale PIA : 22,2 M€

Recyclage et valorisation, des filières industrielles stratégique

L’économie française est toujours fortement dépendante de ressources importées. Le recyclage et la valorisation des déchets présentent à la fois des bénéfices économiques et environnementaux, sources de croissance verte et d’emplois non délocalisables :

  • le recyclage des déchets est un moyen d’assurer l’approvisionnement de nos industries en matières premières –dont les métaux stratégiques– et diminue les prélèvements de matières premières vierges ;
  • le recyclage favorise la réintégration des matières dans le cycle économique et réduit ainsi le volume mis en décharge ;
  • l’utilisation des déchets résiduels comme source d’énergie permet de diminuer le recours aux ressources fossiles importées.

Le projet de loi de transition énergétique pour la croissance verte fixe un objectif de valorisation de 65 % des déchets à l’horizon 2025. Le plan industriel « recyclage et matériaux verts » de la nouvelle France industrielle a pour but de développer des solutions industrielles innovantes de recyclage des déchets. Neuf nouveaux projets de recyclage et de valorisation de déchets et d’écologie industrielle aujourd’hui soutenus par l’Etat, participeront à l’atteinte de ces objectifs, en testant et validant des solutions innovantes et économiquement porteuses.

Une dizaine d’autres projets sont actuellement en cours d’instruction ou de contractualisation. Un nouvel appel à projets sur la thématique de l’économie circulaire sera publié d’ici l’été.

Zoom sur les deux nouveaux projets en Nord - Pas-de-Calais

  • HPI PVB : régénérer le PVB (Polyvinyl Butyral)

Coordinateur : Hainaut Plast Industry - Durée : 2 ans - Budget : 6,7 M€ dont 1 M€ d’aide PIA

Le PVB est une matière plastique utilisée –entre autres– dans la conception des pare-brise automobiles, et dont le taux de recyclage est actuellement quasiment nul. Ainsi, chaque année, plusieurs dizaines de milliers de tonnes de PVB sont mises en décharge.
Le projet HPI PVB a pour objectif l’élaboration d’un procédé innovant de régénération de ce matériau dont les propriétés physiques intéressent un grand nombre d’acteurs de la plasturgie. En testant la compatibilité du PVB dans diverses applications, en complément ou en substitution à d’autres résines, le projet contribuera à développer une filière de reprise des déchets de PVB en améliorant le taux de recyclage des véhicules hors d’usage et en évitant l’enfouissement de la matière. La matière recyclée pourra être incorporée dans une large gamme de produits où les propriétés du PVB apporteront un avantage technique significatif.

  • MOTION : éco concevoir et recycler des outillages de verrerie

Coordinateur : Arc International - Durée : 3 ans - Budget : 2,9 M€ dont 1,7 M€ d’aide PIA

L’industrie française et celle des arts de la table en particulier souffrent de la crise économique et de la concurrence des pays hors Europe. Les outillages de verrerie représentent 5 à 15% du coût final des articles en verre. Ils contribuent fortement à la
qualité des produits et représentent un levier de compétitivité non négligeable pour la filière.
Le projet MOTION propose d’appliquer des solutions d’éco-conception sur tout le cycle de vie des outillages de verrerie : utilisation de matières recyclées et réduction de la consommation de matériaux nobles en phase de fabrication ; optimisation de leur usage ; valorisation des outillages usagés. L’objectif est au final, de produire moins de déchets, de réduire les impacts environnementaux sur toute la vie des outils et de réduire d’environ 25% la part du coût de l’outillage dans le coût de revient d’un article.

PNG - 11.3 ko

Le programme d’investissement d’avenir (PIA) , c’est 47 milliards d’euros pour financer l’innovation en France, renforcer la productivité, la capacité d’innover et accroître la compétitivité des entreprises. Identifiés comme "prioritaires" par le Gouvernement, cinq axes stratégiques permettront à la France d’augmenter son potentiel de croissance : l’enseignement supérieur et la formation, le développement durable, la recherche, l’industrie et les PME et l’économie numérique. A travers ce programme, l’Etat s’adresse aux générations futures afin de leur permettre de défendre leurs chances et celles de la France dans le monde de demain.
www.ademe.fr
www.investissement-avenir.gouvernement.fr

Vous êtes ici :