Actualités

Les nouveaux modèles économiques

, par Administrateur EN

Le développement économique selon le modèle linéaire traditionnel « produire, consommer et jeter » génère de fortes externalités négatives sur l’environnement. En effet, à l’échelle mondiale, il repose sur une importante consommation de matières premières et d’énergie, ce qui participe activement à l’épuisement des ressources de la planète. De nouveaux concepts économiques (économie verte, économie de la fonctionnalité, économie circulaire) ont en conséquence été développés, afin de limiter au maximum la quantité de matières premières et d’énergie utilisées au cours des processus de production, de distribution et de consommation des biens.

Dans ce cadre, la DREAL s’est engagée dans une meilleure connaissance de l’économie verte en région. Ainsi, en complément du diagnostic réalisé en Nord-Pas-de-Calais, il a été mené depuis 2015 un diagnostic territorial des filières contribuant au développement durable en Picardie. Ce travail, mené par les bureaux d’études Katalyse et Airele, a produit un premier rapport intermédiaire présentant ces segments économiques et, lorsque les données sont disponibles, les emplois associés.

Les acteurs du Nord-Pas-de-Calais proposent également des regards intéressants sur l’économie verte et les emplois associés, notamment le CD2E (création développement des éco-entreprises) et le C2RP (formations emplois).

Par ailleurs, le Centre Ressource du Développement Durable (CERDD*), la DREAL et le Conseil régional pilotent une expérimentation pour mettre en œuvre l’économie de la fonctionnalité dans les territoires. L’objectif principal de ces projets est de préférer l’usage d’un service plutôt que la propriété d’un bien, afin de dissocier la création de la richesse et la consommation des ressources naturelles. Ainsi, trois territoires ont été sélectionnés dans la région, afin de mener des projets (alimentation durable, rénovation énergétique des bâtiments, valorisation des biodéchets et gaspillage alimentaire) dont la gouvernance est ouverte pour permettre l’émergence de solutions partagées entre les parties prenantes.

Cette méthode, qui s’est traduite par l’organisation de plusieurs rencontres au sein des territoires, conduit à proposer des solutions intégrées qui améliorent in fine le service rendu au citoyen. À titre d’exemple, au lieu de proposer uniquement des dispositifs d’aides financières pour la rénovation énergétique des logements, la communauté de communes Sud Artois propose à ses administrés un dispositif complet allant du diagnostic énergétique préalable à la mise en œuvre d’une plate-forme regroupant les artisans habilités à réaliser ce type de travaux, tout en proposant un accompagnement financier et une sensibilisation pour faire évoluer les pratiques des citoyens en matière de consommation d’énergie.

Enfin, la DREAL s’est engagée dans la promotion de l’économie circulaire qui repose sur une production durable, une consommation responsable et une bonne gestion des déchets issus de ces biens ou de ces services. Cet engagement suppose une action de parties prenantes variées : des producteurs d’un bien ou d’un service, jusqu’aux consommateurs (finaux ou des pouvoirs adjudicateurs publics) et passant par les opérateurs des filières de gestion des déchets. À ce titre, la DREAL accompagne plusieurs démarches locales pour mieux valoriser certains types de déchets, dont notamment les sédiments non pollués issus des opérations de curage ou de dragage.

Ce flux représente des quantités de matières importantes qui peuvent être réutilisées dans d’autres usages, en particulier l’utilisation en tant que matériau alternatif pour former les sous-couches routières ou encore leur intégration dans des formulations de bétons de construction. Ces travaux de recherche et de développement sont pilotés par la région et associent des acteurs variés (monde universitaire, acteurs économiques, État). Leurs résultats pourront être valorisés notamment dans le volet « économie circulaire » du plan régional de prévention et de gestion des déchets (et donc à terme du schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires).

(* Le CERDD est un GIP Etat Région, piloté par la DREAL Hauts-de-France)


Pour en savoir plus :

kit ressources sur les "Nouveaux Modèles Économiques, opportunités de développement durable du territoire"

PNG - 282 ko

Vous êtes ici :