Statistiques

Description de l’enquête TRM

, par Nicolas Lescastreyres

Source
L’objectif de l’enquête TRM est de mesurer le transport routier de marchandises et le kilométrage des poids lourds sur le territoire national ou à l’étranger, pour compte d’autrui et pour compte propre.
Les résultats servent à l’analyse économique du secteur : suivi conjoncturel, comptabilité nationale, études sur les entreprises de transports. Ils aident à évaluer l’implication des flux de marchandises sur la politique des infrastructures, en termes de circulation, de sécurité, d’environnement ou d’encombrement. Ils répondent aux demandes des professionnels des transports en matière d’études de marché, de concurrence intermodale et internationale, etc.
L’enquête, réalisée depuis 1952, a été mise en conformité avec le règlement européen relatif au relevé statistique des transports de marchandises par route.

Champ
L’enquête concerne les véhicules immatriculés en France métropolitaine (hors DOM) de moins de 15 ans d’âge, des genres suivants :
-  camions de poids total autorisé en charge (PTAC) de 3,5 tonnes à 32,6 tonnes ;
-  tracteurs routiers de poids total roulant autorisé (PTRA) de 5 tonnes à 44,5 tonnes.
Sont donc exclus les convois exceptionnels et les tracteurs routiers trop petits pour effectuer du transport de marchandises.
Sont considérées dans l’enquête, les marchandises transportées sur l’ensemble du véhicule, qu’il s’agisse d’un camion isolé ou d’une combinaison de véhicules routiers (camion avec remorque ou tracteur routier couplé à une semi-remorque).
Sont exclus du champ de l’enquête : les véhicules non immatriculés dans les séries normales (véhicules de l’armée, des domaines, etc.), les véhicules agricoles, les tracteurs agricoles ou forestiers, les véhicules utilitaires à usages très spéciaux (matériel de travaux publics et d’incendie, bennes à ordures, etc.), les véhicules appartenant à des forains, à des auto-écoles, à des organismes financiers, les véhicules revendus à l’étranger, les véhicules équipés pour un autre usage que le transport de marchandises (camions-ateliers, camions-écoles, etc.) et les véhicules utilisés exclusivement à l’intérieur de chantiers ou d’usines.
Les transports "rail-route" et "mer-route" sont retenus pour leur partie "route".
L’unité statistique enquêtée est le « véhicule-semaine » (camion ou tracteur routier), c’est-à-dire le véhicule à moteur et ses remorques éventuelles durant une semaine.

Plan de sondage et nombre d’unités enquêtées
La base de sondage est le Fichier central des automobiles. La population des camions est d’environ 275 000 et celle des tracteurs routiers de 265 000.
L’échantillon est tiré tous les trimestres. Il porte sur environ 15 000 camions et 65 000 tracteurs routiers. Afin d’améliorer la précision des données conjoncturelles, la technique de rotation des échantillons par moitié d’une année sur l’autre a été adoptée. Pour une meilleure représentativité du transport professionnel, le tirage de l’échantillon est effectué avec des probabilités inégales basées sur l’activité (APE) du propriétaire du véhicule et l’âge du véhicule.
Les coefficients de pondération sont améliorés par un calage sur marges (programme CALMAR) définies par la région et le département d’immatriculation, l’âge du véhicule, son genre et l’activité de son propriétaire.

Définitions
Nature de la marchandise : classée selon la Nomenclature statistique de transport actualisée (NST2007) en 3 niveaux d’agrégation depuis 2009 : division (20 postes), groupe (81 postes), position (382 postes)
Département ou région de chargement : origine en France de la marchandise transportée
Département ou région de déchargement  : destination en France de la marchandise transportée
Mode de transport : transport par route (TRM) ou par voie navigable (VNF)
Compte propre / Compte d’autrui  : en compte d’autrui (public) si l’entreprise effectue un transport rémunéré de marchandises pour le compte d’un tiers, sinon en compte propre (privé)
Tonnes : le poids considéré est le poids brut de marchandise chargée (y compris le poids des emballages).
Tonnes-kilomètres : unité de mesure du transport de marchandises, correspondant au déplacement d’une tonne de marchandise sur un kilomètre.
Nombre d’observations à partir duquel est estimé le résultat obtenu : une observation correspond à une opération élémentaire de transport (chargement et déchargement), définie par la nature de la marchandise et les lieux de chargement et de déchargement. Un trajet peut comprendre plusieurs opérations élémentaires de transport. Dans le cas des navettes, on compte une observation quel que soit le nombre de trajets. Ce nombre doit être supérieur à 10, pour que le résultat obtenu soit fiable.

Diffusion
L’enquête le transport routier de marchandises est obligatoire et bénéficie du label d’intérêt général et obligatoire. Pour tenir compte des phénomènes saisonniers, l’enquête est permanente.
Les données saisies sont contrôlées pour évacuer toute incohérence. Des redressements peuvent être effectués à partir d’autres données du questionnaire, suite à des contrôles téléphoniques ou des correspondances postales.