Espace presse

Délimitation des zones vulnérables aux nitrates

, par Claire Rigaud

Le préfet coordonnateur de bassin Artois-Picardie a, par arrêté du 18 novembre 2016, défini la nouvelle délimitation des zones vulnérables aux pollutions provoquées par les nitrates d’origine agricole.

La directive européenne "Nitrates" a pour objectif de préserver la ressource en eau et les milieux aquatiques de la pollution par les nitrates d’origine agricole. Elle s’appuie sur une surveillance tous les 4 ans des eaux superficielles et souterraines, qui détermine la délimitation des zones vulnérables à la pollution par les nitrates d’origine agricole. Dans les zones ainsi classées, des programmes d’action spécifiques régionaux sont mis en place pour réduire les apports de nitrates dans les eaux.

Ces zones concernent les eaux souterraines ou de surface atteintes ou menacées par la pollution, notamment celles servant au captage d’eau destinée à la consommation humaine, ou qui montrent une tendance à l’eutrophisation.

La nouvelle délimitation, qui a été validée par les services du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, a permis d’ajuster les zonages aux dernières évolutions constatées. Les territoires dans lesquels les actions ont permis une baisse sensible des nitrates sont ainsi déclassés, la cohérence de traitement à l’échelle du bassin Artois-Picardie est privilégiée et les territoires dans lesquels les teneurs augmentent ou demeurent stables restent sous surveillance.

Le préfet veillera, en lien avec l’Agence de l’Eau Artois - Picardie, à ce qu’un accompagnement des agriculteurs concernés par le classement de nouvelles zones soit mis en œuvre.


Pour plus d’information, vous pouvez consulter le portail de bassin Artois-Picardie

Vous êtes ici :