Actualités

Concilier santé, environnement et urbanisme : un nouveau défi pour nos territoires
Conférence régionale santé environnement (CRSE) 26 juin 2014, Nouveau Siècle à Lille

, par Administrateur EN

Dans le cadre du deuxième plan régional santé environnement, la nouvelle édition de la conférence annuelle abordera les liens complexes entre santé, environnement et aménagement du territoire. Tour d’horizon des thèmes qui seront abordés à l’occasion de cette journée, émaillée d’intervenants régionaux et nationaux.

La prise en compte des aspects sanitaires dans la construction des villes a fortement évolué au fil du temps. Deux siècles séparent la première prise de conscience de l’impact du milieu sur la santé, et la mise en évidence du lien entre santé environnement et urbanisme.

Entre temps, nous avons connu l’essor de la médecine, puis ses difficultés à enrayer les maladies chroniques actuelles, dont les causes environnementales sont pour certaines une certitude. La pollution de l’air est devenue la première cause de mortalité prématurée liée à l’environnement en Europe (42 000 décès par an en France) pendant que l’exposition chronique au bruit augmente le risque d’infarctus. Aujourd’hui, il est essentiel d’approfondir et de mettre en œuvre un urbanisme durable, non seulement pour préserver les ressources naturelles et intégrer la problématique du changement climatique, mais également pour répondre aux enjeux sanitaires.

Dans le prolongement de la précédente CRSE de juin 2013 qui avait pour thème la reconquête des territoires et l’utilisation des sols pollués, la CRSE du 26 juin 2014 montrera comment un aménagement durable peut participer à la protection de la santé des habitants. Ainsi, la première table ronde s’intéressera aux leviers dont disposent les aménageurs pour construire des espaces de vie sans mettre en danger la santé des populations, ceci dans des environnements urbains initialement dégradés.

Cependant, l’aménagement n’est pas uniquement un outil de réhabilitation, il a également toute sa place dans la promotion de la santé. Il est ainsi possible de mener des démarches globales : flux de circulation, moyens de déplacement, espaces verts, ambiance sonore, qualité de l’air, de l’eau et des sols, paysage sont autant d’orientations d’urbanisme qui peuvent favoriser le bien-être et le « bien vivre » en ville. Il est par ailleurs reconnu qu’une ville saine et agréable à vivre suscite chez les habitants une envie de prendre soin de leur santé, et la seconde table ronde de la journée s’attachera à donner quelques pistes d’actions concrètes.

Enfin, pour que l’action soit globale, la question des inégalités doit être traitée. Les populations n’ont pas toutes les mêmes capacités à agir, et les disparités sociales et environnementales peuvent être fortes. Comment ces inégalités peuvent-elles être prises en compte dans les projets d’aménagement ? La dernière partie de la journée nous éclairera sur ce sujet, essentiel pour ne pas accentuer les injustices.

Inscriptions obligatoires en ligne, dans la limite des places disponibles, avant le 18 juin.

lien vers les inscriptions : http://www.dreal-nord-pas-de-calais.fr/Lime_survey/index.php?sid=57739&lang=fr


Programme :
Programme susceptible de modifications, sous réserve de la disponibilité de certains intervenants

Animation : Michel Blèze Pascau – Journaliste
Grand Témoin : Pr Damien Cuny – Vice-doyen de la faculté des sciences pharmaceutiques et biologiques de Lille

9h30 – 10h : Discours introductifs
Conseil régional, Agence régionale de santé, Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement


10h – 11h : La prise en compte de la santé environnementale dans la construction des villes : historique, enjeux et nécessité d’évolution des pratiques
Albert Lévy (architecte, docteur en études urbaines, chercheur associé au laboratoire LAVUE CNRS)
Observatoire Régional de Santé Nord – Pas de Calais
Échanges avec le public



11h – 12h30 : Table ronde : Quels leviers pour reconquérir un environnement dégradé en préservant la santé des habitants ?

Quelle réhabilitation des friches industrielles ? Comment prendre en compte dans l’aménagement du territoire la dégradation de la qualité de l’air ? La volonté de (re)construire en milieu urbain prend parfois des allures de défi dès lors que le milieu est contraint et qu’il s’agit de pallier un état initial dégradé. Cette table ronde se propose de montrer comment la reconquête urbaine peut prendre en compte la protection de la santé des populations, notamment en améliorant l’environnement.
Rennes Métropole, Lille Métropole Communauté Urbaine, Ville de Lille, DREAL Nord – Pas de Calais
Échanges avec le public


12h30 – 14h : cocktail dinatoire


14h – 15h30 : Table ronde : un urbanisme favorable pour la santé
Cette table ronde se propose d’approcher l’urbanisme comme outil de promotion de la santé en détaillant les concepts de déterminants de la santé et d’évaluation d’impact sur la santé (EIS). L’illustration de ces questions se fera au travers de la présentation d’un guide “Agir pour un urbanisme favorable à la santé” et d’une EIS.
L’exemple du SCoT du Valenciennois montrera comment une démarche peut être menée à l’échelle d’un grand territoire et traduite en termes d’orientations d’urbanisme. À des échelles différentes, le développement de la circulation des vélos et l’exemple de la végétation en ville permettront d’illustrer cette question
École des Hautes Études en Santé Publique, Rennes Métropole, structure porteuse de SCoT du Valenciennois, Association Droit au Vélo, Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique
Échanges avec le public


15h30 – 16h30 : La prise en compte des inégalités sociales d’environnement dans nos aménagements urbains
Pr Guillaume Faburel (Université Lyon 2, UMR Triangle, Labex Intelligences des Mondes Urbains)
Échanges avec le public


16h30 – 16h45 : Synthèse de la journée par le grand témoin

Vous êtes ici :