Actualités

Approbation de la cartographie des territoires à risques importants d’inondation du bassin Artois - Picardie

, par Géraldine Bellynck

Le préfet coordonnateur de bassin Artois – Picardie a approuvé le 16 mai 2014 la cartographie de neuf des onze territoires à risques importants d’inondation (TRI) du bassin : Abbeville, Amiens, Béthune – Armentières, Calais, Douai, Dunkerque, Maubeuge, Saint-Omer et Valenciennes, ce qui représente 242 communes. La cartographie des TRI de Lens et Lille fera l’objet d’un arrêté ultérieur.

La cartographie des TRI apporte un approfondissement et une harmonisation de la connaissance sur les surfaces inondables et les risques de débordement de cours d’eau ou de submersion marine pour trois scénarios :

  • événement fréquent : période de retour comprise entre 10 et 30 ans (c’est-à-dire que chaque année, l’événement présente une probabilité sur 10 à 30 de se produire),
  • événement moyen : période de retour comprise entre 100 et 300 ans,
  • événement extrême : période de retour supérieure à 1 000 ans.

De fait, elle apporte un premier support d’évaluation des conséquences négatives des inondations sur chaque TRI pour ces trois événements, en vue de l’élaboration d’une stratégie locale de gestion des risques.

Elle vise en outre à enrichir le porter à connaissance de l’État dans le domaine des inondations et à contribuer à la sensibilisation du public. Plus particulièrement, le scénario extrême apporte des éléments de connaissance ayant principalement vocation à être utilisés pour limiter les dommages irréversibles et chercher à assurer, dans la mesure du possible, la continuité de fonctionnement du territoire et la gestion de crise.

Toutefois, cette cartographie des TRI n’a pas vocation à se substituer aux cartes d’aléa des plans de prévention des risques d’inondation (PPRI), qui, lorsqu’elles existent sur le territoire, demeurent le document réglementaire de référence pour la maitrise de l’urbanisation.

La cartographie de chacun des TRI se compose d’un jeu de trois types de cartes au 1/25 000ème :

  • trois cartes des surfaces inondables, correspondant chacune aux événements fréquent, moyen et extrême et offrant une information sur les surfaces inondables et les hauteurs d’eau,
  • une carte de synthèse présentant l’enveloppe des surfaces inondables des trois événements,
  • une carte des risques présentant les enjeux situés dans les surfaces inondables et apportant une information sur les populations et les emplois exposés par commune et par événement.

Pour consulter les cartes et en savoir plus sur leurs modalités d’élaboration, rendez-vous sur l’article dédié sur le site Internet de la DREAL Nord – Pas-de-Calais.

Vous êtes ici :