Energie, climat, aménagement et logement

22 mai 2017

La France s’est engagée au niveau international à diviser par quatre ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. Cet engagement est fixé par la loi dite « Grenelle 1 », du 3 août 2009, relative à la mise en ouvre du Grenelle de l’Environnement. La loi dite « Grenelle 2 » du 12 juillet 2010, portant engagement national pour l’environnement, a défini la méthode pour permettre à notre pays d’atteindre cet objectif. A cette fin, le législateur a voulu que soit défini, dans chaque région, un cadre d’actions permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de diminuer la consommation énergétique et d’augmenter la part des énergies renouvelables.

Co-élaborés par l’Etat et le conseil régional en association avec les autres collectivités locales, les associations de protection de l’environnement et les représentants du monde économique, ces schémas définissent les orientations et les objectifs régionaux aux horizons 2020 et 2050 en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, d’efficacité énergétique, de développement des énergies renouvelables, de lutte contre la pollution atmosphérique et d‌’adaptation au changement climatique.
Les schémas des régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie ont tous deux été approuvés en 2012.

Suite à la loi n°2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe), les enjeux associés au climat, à l’air et l’énergie, traduits dans les SRCAE, doivent désormais être intégrés dans un schéma plus large traitant des différentes politiques de développement durable - le schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET) - qui sera élaboré d’ici mi-2019 par le conseil régional.
Lien vers le site du ministère : http://www.developpement-durable.gouv.fr/action-des-territoires-transition-energetique#

Vous êtes ici :