Les risques naturels

Mesures prises

Dernier ajout : 12 septembre.

Présentés de manière globale ci-après, les 7 principes de la politique française de prévention des risques majeurs sont :

  • la connaissance des phénomènes, de l’aléa? et du risque,
  • la surveillance,
  • l’information préventive et l’éducation des populations,
  • la prise en compte des risques dans l’aménagement et l’urbanisme,
  • la réduction de la vulnérabilité,
  • l’anticipation de la crise,
  • le retour d’expérience.

Connaître et informer

La connaissance des phénomènes, de l’aléa et du risque a été améliorée en Picardie. Plusieurs inventaires et atlas ont été menés ou mis à jour ces 10 dernières années :

  • atlas des zones inondables de la Bresle, de l’Authie, de l’Oise et l’Aisne, de l’Epte, de la Somme,
  • zones d’inondations connues : inondations par débordement et par ruissellement des communes affectées lors des évènements des 7 et 8 juin 2007 (60),
  • atlas des zones de ruissellement de l’Oise, mais pas encore dans les autres départements,
  • inventaire des mouvements de terrain et cavités - Arrondissements de Clermont et Montdidier, de Compiègne et Péronne, de Senlis, de Beauvais, de Laon, Saint-Quentin, inventaire des vides souterrains et mouvements de terrain sur les communes affectées par les inondations des 7 et 8 juin 2007 dans l’Oise,
  • aléa retrait-gonflement des sols argileux dans les 3 départements.

Les dossiers départementaux des risques majeurs (DDRM) sensibilisent sur les risques majeurs. Le maire élabore le document d’information communal sur les risques majeurs (DICRIM) et il présente, notamment dans le cas d’un PPR, les mesures de prévention et celles spécifiques incluses dans son plan communal de sauvegarde (PCS).

Le citoyen est également informé des risques qui l’entourent par l’information lors de la vente ou la location d’un bien immobilier.

Réglementer, protéger et réduire le risque

À terme, en application de la directive gestion des inondations, seront définis les territoires à risque important et des plans d’actions locaux par les acteurs locaux.

Plans de Prévention des Risques naturels inondation ou inondation/coulées de boues

En Picardie en 2010, 384 communes sont concernées par un plan de prévention des risques inondation (PPRI) approuvé et 10 communes d’un PPR inondation/coulées de boues approuvé (dans l’Aisne). L’intégration de ces documents est en cours dans les SCoT et PLU?.

Les PPRI prévus ou prescrits en 1999 sont quasiment tous achevés. Toutefois, le PPRI Oise-Aisne de 1992 est annulé, il devrait être prescrit prochainement et les études relancées début 2012. Le PPRI de la vallée de la Somme et de ses affluents est approuvé.

Les PPR littoraux sont prescrits pour les Bas-Champs du sud de la baie de Somme, le Marquenterre - Baie de Somme et la vallée de la Bresle. La commune d’Ault dispose d’un PPR mouvement de terrain falaise.

Plans et programmes d’actions contre les inondations

Deux programmes d’actions de prévention des inondations (PAPI) ont été mis en œuvre en Picardie début 2003 : PAPI Somme porté par le syndicat mixte AMEVA et PAPI Oise Aisne porté par l’entente Oise Aisne. Ces programmes visent la gestion concertée des bassins versants, la connaissance et la réduction des risques par des actions concrètes. L’État, les agences de l’eau, la région, les départements, les syndicats de rivières et les associations agréés et les collectivités apportent à ces projets leur soutien financier et leur assistance technique. Les actions engagées ont été étendues au sein du plan Somme et du plan Seine 2007-2013 dans l’objectif plus global de la préservation et de la restauration des milieux aquatiques du bassin versant.

En 2011, le confortement des zones urbanisées de Vimeu dites de Cayeux-sur-Mer dans la Somme a bénéficié d’une labellisation plan de submersion rapide. Un projet de PAPI d’intention sur la gestion concertée du littoral picard devrait être déposé courant 2012.

Les SAGE mis en œuvre ou en cours d’élaboration ont identifié les éléments contribuant à la prévention et la gestion des risques inondation et mouvements de terrain (coulées de boues, ruissellement, submersion marine…).

L’État, la Région, les Départements, les Chambres d’agriculture, les collectivités locales et les exploitants se mobilisent depuis le début des années 80 pour comprendre et gérer les phénomènes de ruissellement et de coulées de boues. En 2009-2014, les zones d’actions prioritaires selon les enjeux érosion pour les MAEt concernent 33 % des communes picardes et 52 % pour les enjeux de gestion de zones humides (gestion du risque inondation en sous-objectif).

Plans de prévention des risques naturels mouvements de terrain

Les inventaires et modélisations menés ces dernières années ont permis de mieux identifier les risques de mouvement de terrain. Le recensement et la prévention ont permis :

  • d’identifier 96 communes comme présentant un risque de mouvement de terrain [1],
  • d’approuver un plan de prévention des risques naturels mouvements de terrain (PPR MT) sur 54 communes et d’en prescrire pour 5 autres.

Pour mémoire, en 1999, seules deux communes étaient dotées d’un plan d’exposition aux risques (PER) mouvements de terrain : Clermont (carrières) et Laon (carrières et éboulements de pentes).

Risque de rupture de digue et barrage

Le contrôle de la stabilité des digues et barrages est assuré périodiquement par le service de contrôle des ouvrages hydrauliques de la DREAL et sont entretenus sous la responsabilité de leurs propriétaires (dont production d’études réglementaires pour la sécurité des ouvrages : étude de dangers, rapport de surveillance et d’auscultation…). En l’absence de classement, ces documents ne sont pas produits et communiqués aux services de contrôle.

Alerter

La Somme, l’Oise aval isarienne, l’Oise moyenne et amont, l’Aisne aval, le Thérain et l’Epte bénéficient de services de prévision des crues (SPC Oise, Aisne, Somme, Seine aval et côtiers Normands) et les départements sont sous vigilance météorologique. Une alerte est faite aux maires concernés le cas échéant, pour la mise en application du PCS. Le dispositif de vigilance des crues a été intégré aux plans départementaux ORSEC.

Concernant les submersions marines, un plan de secours est en place, mis à jour en 2009.

[1GASPAR

  • Plans de prévention des risques naturels et atlas des zones inondables

    Réalisation : EnviroScop, 2011
    Fonds : BD Carto® - ©IGN Paris 2007
    Sources : DREAL, 2011 / DDT02-60-80, 2011

  • Dispositifs MAEt à destination de la lutte contre les risques

    Réalisation : EnviroScop 2011
    Fonds : BD Carto® - ©IGN Paris 2007
    Sources : DRAAF, 2011