Ressources picardes en faveur de l’éducation à l’environnement pour un développement durable (EEDD)

Les ressources en Picardie

Dernier ajout : 30 juin 2016.

Les ressources s’entendent comme tous les moyens à avoir à disposition pour monter un projet professionnel ou personnel : aide (technique et/ou financière) à construire un projet, à avoir des données ou des exemples, des outils de démonstration…

Les ressources picardes sont très diversifiées :

Fonds documentaires

Il s’agit de publications, livres, brochures, supports multimédia…, pour informer, comprendre l’environnement et le développement durable. Les ressources sont disponibles au sein de chaque structure (centre d’information/de documentation) et sont parfois accessibles à tous, soit dans des lieux physiques, soit sur internet.
Plusieurs structures ont mis en commun la diffusion de leur fond documentaire, par exemple :

  • Pic VERT, réseau de 21 partenaires (collectivités, associations, établissements publics) disposant d’un centre de documentation répertoriant des ressources sur l’environnement,
  • Géodomia, centre de ressources environnementales crée en 2009 à l’initiative du conseil général de l’Aisne,
  • la plateforme nationale www.toutsurlenvironnement.fr,
  • le site du CRDP : http://crdp.ac-amiens.fr/edd/

Outils et supports pédagogiques

Ils contribuent à animer les actions d’EEDD. Il s’agit par exemple de malles pédagogiques, de jeux de sociétés en prêt, mais aussi, d’outils de démonstration par l’exemple, de sites ou démarches exemplaires et de mise en situation. L’éducation par l’exemple avec des actions concrètes constitue en effet, un support pertinent pour l’accompagnement au changement. Un accompagnement par la communication est alors nécessaire pour faire connaître, valoriser, diffuser ces actions exemplaires et favoriser leur multiplication (cf. diffusion lors d’actions ponctuelles, auprès des centres d’information, lors de colloques, festivals…).

Par exemple, la plateforme internet du réseau régional de sites pédagogiques (mis en place par l’URCPIE avec le soutien de la Région) référence et informe de multiples sites en Picardie, pouvant illustrer ou servir de support à des actions d’EEDD.

Dans ce domaine, l’État et les collectivités souhaitent montrer l’exemple, en mettant en cohérence l’exercice de leur compétence, leurs activités et la gestion de leur patrimoine avec les principes et objectifs du développement durable. Cette volonté s’est traduite en Picardie par :

  • la mise en œuvre du programme "État exemplaire" dans le cadre de la stratégie nationale du développement durable, avec une politique d’achats favorisant les éco-produits, la réduction des consommations d’eau, d’énergie, de papier, l’amélioration de la gestion du patrimoine bâti et non bâti, l’organisation de plans de déplacement pour les personnels,
  • des démarches similaires par les collectivités, les établissements publics, les structures privées, les entreprises… en particulier en ce qui concerne les bâtiments propriétés des collectivités (cf. opérations HQE, basse consommation, intégration des énergies renouvelables) et le développement de pratiques éco-responsables,
  • le développement d’actions exemplaires favorables au développement durable au sein d’un programme et non pas d’actions ponctuelles isolées, tel que le développement des énergies renouvelables au niveau local (éolien, chaufferies collectives au bois par exemple).

Ressources en termes d’accompagnement à la conception d’actions pédagogiques, de conseil ou de démarche plus globale

Il s’agit des moyens pédagogiques sur l’environnement (aide pour la conception d’outils pédagogiques, accompagnement à des démarches de changements au sein des structures…), aides à la professionnalisation des structures, mise en relation avec d’autres acteurs…

Plusieurs réseaux en Picardie apportent également à leur partenaire un accompagnement par une connaissance des acteurs, des offres, des moyens et des dispositifs sur le territoire (relais vers les acteurs des réseaux si nécessaire). C’est notamment le cas de Géodomia, de l’URCPIE, du parc naturel régional Oise - Pays de France, de la Région, des CAUE…

Outils de diffusion, support de communication, insertion dans une programmation

Les actions ont besoin d’être connues (communication), mais ont également besoin d’être cohérentes entre-elles (tant dans leur public, leur thème, leur territoire que leur programmation).

Par exemple, des événements « grand public » y contribuent (par la recherche de cohérence par les organisateurs, l’accompagnement à la conception des actions), tels que par exemple : les semaines régionales de l’environnement, le festival de l’Oiseau, la fête de la Nature, ou la participation à des événements nationaux (la semaine du développement durable, la semaine de la mobilité…).

Par leur soutien financier, technique et/ou humain, l’État en région, les établissements publics (ADEME?, Agence de l’Eau…), la Région, les Départements, les intercommunalités et les communes, les chambres consulaires, les associations (fonds propres, bénévolat, mécénat…) participent au développement des compétences et des offres en EEDD.

Ces moyens sont définis en cohérence de manière volontariste avec leurs politiques sectorielles et leurs démarche d’Agenda 21 (Région et Départements) tant dans leur domaine de compétence (culture, déchet, transport, eau, éducation, biodiversité…) que dans leur fonctionnement et patrimoine.

Ces moyens se déclinent en subventions, fonds propres, dispositifs d’aides (ex. chèque environnement de la Région), contrats partenariaux, appels d’offres ou aide financière aux entreprises, collectivités, établissements scolaires, pour la formation professionnelle ou celle du jeune public.

Cas de l’éducation scolaire au développement durable

Depuis la rentrée 2004, l’éducation au développement durable (EDD) fait partie intégrante de la formation initiale des élèves, tout au long de leur scolarité, de la maternelle au lycée. Elle a été étendue en 2007 à toutes les disciplines. Des outils, supports et ressources humaines pour aider voire former les enseignants et les accompagner dans l’élaboration de leurs cours sont ainsi développés, par plusieurs réseaux et acteurs en Picardie, tels par exemple :

  • le centre régional de documentation pédagogique de l’académie d’Amiens, également pôle national de compétence pour l’EDD qui organise le forum des ressources pour l’éducation au développement durable (FOREDD) avec le soutien de la Région. Outre son centre de documentation (mutualisant celui d’autres partenaires), le CRDP a mis en place et développe un site internet dédié,
  • le réseau national « Ecole et Nature », auquel adhèrent de nombreuses structures en Picardie,

La région, les départements et leurs partenaires soutiennent techniquement l’intégration du développement durable des projets d’établissement scolaires dont ils ont la compétence (pouvant aller jusqu’à la démarche Agenda 21) :

  • collèges pour les départements avec des établissements pilotes en 2010-2011 (4 dans l’Oise, 1 dans la Somme) servant de support, notamment pour 21 démarches dans l’Oise en 2010-2011,
  • dispositif « Planète Précieuse » en direction des lycées et des CFA, ou des collèges de l’Oise, partenariat conseil régional, ADEME Picardie, Rectorat d’Amiens, Agences de l’eau Artois-Picardie et Seine-Normandie,
  • aide à l’Agenda 21 des 7 lycées agricoles publics (Région-Ademe),
  • établissements scolaires en démarche de développement durable (E3D),
  • le projet éducatif territorial des conseils généraux à destination des collèges (ex. portail éducatif 60).