Contribution des différents types d’urbanisation à l’augmentation de l’espace artificialisé entre 1998 et 2009

La vitesse d’artificialisation des infrastructures, de l’urbain non bati et de l’urbain mixte n’est pas mesurée. On estime que cette part d’artificialisation reste constante. Pour le reste, il est d’usage d’attribuer à l’activité un tiers de l’artificialisation et à l’habitat deux tiers.
Source : DREAL 2014

JPEG - 646.6 ko
  • telecharger
  • enregistrer
  • imprimer