DREAL HAUTS-DE-FRANCE

Donner votre avis

Si vous souhaitez partager votre opinion, émettre des suggestions ... sur cet article, vous êtes inviter à participer à l'Atlas citoyen

Paysages hennuyers

Paysages de ville

jeudi 9 juin 2011

Musée Matisse Oeuvre de Matisse Oeuvre d'Herbin

Le Musée Matisse

Installé dans l’ancien
Palais Fénelon, le musée
fraîchement rénové
expose les collections
majeures de Matisse et
d’Herbin et confère à
cette ville patrimoniale
une attractivité
touristique salutaire …

Traversée de Le Cateau-Cambrésis
Traversée de Le Cateau-Cambrésis
Villages quercitains
Villages quercitains
Site archéologique de Bavay
Site archéologique de Bavay
Beffroi de Le Quesnoy
Beffroi de Le Quesnoy

Ce Grand paysage Hennuyer s’articule autour de territoires urbains
assez hétérogènes et plutôt complexes. Le point de convergence
historique de ces systèmes urbains se situe à Bavay, capitale
archéologique du Nord. Bagacum, puissante cité romaine, forte
de plus de 5000 habitants, tisse des « liens physiques » avec sept
grandes villes du Nord de l’Empire romain : Boulogne, Cambrai,
Cologne, Utrecht, Reims, Soissons et Trèves. Ces chaussées
Brunehaut marquent, encore aujourd’hui, fortement le maillage
routier régional. Le déclin de l’empire Romain sonne le déclin de
Bavay, qui malgré une position devenue transfrontalière reste
une petite ville fortifiée, théâtre de nombreuses batailles. Avec
ses 25 000 m2 de vestiges romains, la ville de Bavay possède
à ce jour le plus grand forum gallo-romain visible au Nord de la
Loire. Malgré cet atout touristique et patrimonial de premier ordre,
cette ville de 3580 habitants, connaît un développement mesuré,
à l’écart de la ville ancienne, « fossilisée » dans un mariage très
réussi entre la brique et la pierre bleue.

une quinzaine de kilomètres au Sud-Ouest de Bavay, Le
Quesnoy est issu d’une époque, certes plus récente, mais
tout aussi représentative de l’histoire de notre région. Place
forte magnifiée par Vauban, Le Quesnoy demeure protégée
par une enceinte formant un octogone irrégulier, ponctuée de
8 bastions, précédés de 17 ouvrages avancés ; le tout isolé
du reste du territoire par un système hydraulique sophistiqué.
Complété par l’éperon du Faubourg Faulreux, cette ville intra-
muros renferme un patrimoine architectural particulièrement
représentatif des trois siècles derniers, y compris quelques
opérations de la reconstruction fort bien intégrées. Du fait de
l’enclavement progressif des activités économiques situées dans
le secteur de la gare, la ville cherche aujourd’hui à reconquérir
ses sites industriels en continuité immédiate du centre ancien.
Enfin Le Quesnoy, marque également la porte d’entrée Ouest
de l’Avesnois et doit à ce titre être particulièrement vigilante à la
préservation de ces franges Sud et Ouest encore ponctuées de
vergers et de bocages caractéristiques.

Entrée de la ville fortifiée de Le Quesnoy Remparts de Le Quesnoy Remparts de Le Quesnoy

Les villes fortes

Le Quesnoy constitue
l’un « des maillons » du
réseau de places fortes
imaginé par Vauban.
Situé sur la première
ligne du Pré Carré, le
système fortifié de Le
Quesnoy figure parmi
les plus représentatifs
de la région. Le projet
Septentrion offre
une nouvelle mise en
réseau de ce patrimoine
international.

Tout au Sud, à moins de dix kilomètres de la limite régionale,
Le Cateau rayonne sur son territoire environnant. Fondée sur
la rive gauche de la Selle, sur un promontoire naturel, le bourg
se développe autour de cette butte, avant de fusionner avec sa
ville sœur située de l’autre coté de la rivière. L’arrivée du chemin
de fer, étire le noyau urbain vers le Sud, le long d’un boulevard
très marqué par cette architecture de faubourg. Centre textile,
et lainier, site métallurgique, fabrique de céramique, foire aux
bestiaux… assurent la prospérité de cette ville de 10 000 habitants
au début du XXe siècle. La récession économique plonge la ville
dans une spirale de baisse démographique. Aujourd’hui Le
Cateau profite de l’attractivité du musée Matisse pour valoriser
son patrimoine et son cadre de vie. Sur le plan urbain, Le Cateau-
Cambrésis poursuit sa lente progression sur le coteau Ouest et
la reconquête de ses friches industrielles et commerciales, en
attendant impatiemment la réalisation du contournement Nord,
programmée depuis plus de vingt ans.

Solesmes connaît une histoire urbaine assez semblable à celle
de Le Cateau. La crise de la fin du siècle précédent entraîne le
déclin des activités, le démantèlement du chemin et la régression
de près d’un tiers de la population.

Feignies témoigne du processus inverse, avec le doublement
de sa population au cours du XXe siècle. Située à proximité du
carrefour ferroviaire de Maubeuge et d’Aulnoye-Aymeries, vers la
Belgique, l’activité industrielle de la ville s’égraine le long de cet
axe ferré. Le développement urbain est lui beaucoup plus diffus
présentant une structure quasi tentaculaire, très difficilement
lisible.

Concernant les villages, ce grand paysage hennuyer est tout
aussi hétérogène, passant d’organisation dispersée, diffuse, ou
linéaire au Nord-Est, à des structures urbaines très concentrées
et organisées le long des vallées.

Enfin l’architecture fait également « le grand écart » pour passer
de la bâtisse cossue en pierre bleue et ardoise, à la terre
cuite de briques et de tuiles, voire ponctuellement à la pierre
blanche calcaire, à Le Cateau ou de manière plus lapidaire à Le
Quesnoy…

DREAL Nord - Pas-de-Calais 44, rue de Tournai - BP 259 - 59019 LILLE Cedex | Tel : 03 20 13 48 48 | Fax : 03 20 13 48 78

Approche générale et culturelle

Les grands paysages régionaux

Carte des paysages Paysages du Val d'Authie Paysages du Val d'Authie Paysages avenois Paysages boulonnais Paysages des coteaux calaisiens et du pays de Licques Paysages du ternois Paysages montreuillois Paysages des hauts plateaux artésiens Paysages de la plaine de la Lys Paysages du pays d'Aires Paysages des grands plateaux artésiens et cambrésiens Paysages hennuyers Paysages des belvédères d'Artois et des vallées de Scarpe et de Sensée Paysages miniers Paysages de la Pévèle et de la plaine la de Scarpe Paysages métropolitains Paysages Audomarois Paysages du Houtland Paysages de la plaine maritime Paysages des dunes et estuaires d'Opale Paysages des falaises d'Opales Paysages des dunes de mer du Nord