Nombre de logements autorisés et commencés
Créations des 3 derniers mois
Créations des 12 derniers mois
Variation en % (1)
Variation en % (2)
Total Hauts-de-France France* Total Hauts-de-France France*
Autorisés
Ensemble des logements 6 243 -14,6 -5,8 24 334 -15,2 -5,9
individuels purs 1 852 3,6 10,2 7 099 -4,6 0,0
individuels groupés 1 061 -11,3 0,1 4 147 -0,8 -2,9
collectifs et en résidence 3 330 -23,1 -13,7 13 088 -23,3 -9,3
Commencés
Ensemble des logements 4 992 -2,3 -1,5 23 937 -2,9 -3,5
individuels purs 1 491 -0,2 2,6 6 476 -8,5 -4,2
individuels groupés 758 9,9 -3,8 3 454 1,6 -0,8
collectifs et en résidence 2 743 -6,2 -3,4 14 007 -1,2 -3,7
* Hors Mayotte
(1) Trois derniers mois par rapport aux mêmes trois mois de l’année précédente
(2) Variation des 12 derniers mois par rapport aux 12 mois précédents

Source : Dreal Hauts-de-France, Sit@del2, estimations à fin septembre 2019

Troisième trimestre consécutif de baisse pour les projets de construction de logements

En Hauts-de-France, le nombre de logements autorisés atteint 6 200 unités au troisième trimestre 2019, soit une baisse de 14,6 % par rapport au troisième trimestre 2018. Les autorisations de logements individuels purs échappent à la baisse (+3,6 %). Cette progression ne compense pas la baisse des autorisations pour les logements individuels groupés et les logements collectifs (respectivement -11,3 % et -23,1 %).

Ce recul trimestriel est également perceptible au niveau national. En effet, sur la même période, les autorisations de logements à la construction diminuent de 5,8 % par rapport au troisième trimestre 2018. Le logement collectif et en résidence se contracte fortement (-13,7 %).

En un an, d’octobre 2018 à septembre 2019, 24 300 autorisations ont été délivrées dans la région, soit une diminution de 15,2 % par rapport aux douze mois précédents. À l’échelle nationale, 438 100 logements ont été mis en chantier, en baisse de 5,9 % par rapport aux douze mois précédents. À l’exception de Centre Val-de-Loire, de la Corse, de Pays-de-Loire et de la Nouvelle-Aquitaine ce recul national concerne toutes les autres régions. Les baisses les plus marquées s’observent dans les Hauts-de-France, en Grand Est (-14,8 %) et en Bourgogne-Franche-Comté (-13,5 %).





Logements autorisés par région

La diminution des autorisations sur les douze derniers mois, dans les Hauts-de-France, est surtout marquée dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais. Dans le département du Nord, on comptabilise 12 400 autorisations soit une baisse de 18,9 % sur une année. Dans le Pas-de-Calais, 5 200 autorisations de construction de logements ont été délivrées, soit une baisse de 18,8 %. Les autorisations augmentent dans l’Aisne (+22,8 %), mais à partir d’un niveau faible (un peu moins de 1 500 logements autorisés sur une année). Au cours de la même période, on comptabilise 2 600 autorisations dans la Somme, soit une diminution de 10,3 %. Dans l’Oise, un peu moins de 2 600 autorisations de construction de logements ont été délivrées, soit une baisse de 8,4 %.