Enjeux régionaux

Situation socio-économique

Quelques repères…

La population de la région Nord - Pas-de Calais s’élève en 2006 à plus de 4 millions d’habitants, ce qui représente 6,6 % de la population de la France métropolitaine et la place au quatrième rang après l’Âle-de-France, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur [1].

Sa superficie s’étend sur 12 443 km2, soit 2,26 % du territoire national. La densité de population représente, en 2006, 325 habitants au km2, soit trois fois la moyenne nationale (111,3 habitants/km2) [2].

En 2004, la population vit à 95 % dans des espaces à dominante urbaine, alors que ce taux est de 82 % au plan national. Elle se regroupe principalement dans douze grandes agglomérations. Elle est jeune, puisque les moins de vingt ans représentent 27,8 %, contre 25,1 % pour la France 1. Le taux de variation annuel moyen entre 1999 et 2006 est de + 0,16 %, alors qu’il est de 0,65 % au plan national 1. L’évolution n’est donc pas de grande ampleur et le taux dû au mouvement migratoire en est également un manifestation puisqu’il se situe à - 0,33 % pour une valeur nationale de + 0,26 % [3]. La mobilité de la population de la région est la plus faible de France.

Le produit intérieur brut (PIB) total s’élève à plus de 90 milliards d’euros en 2006. Cela situe la région au quatrième rang des régions françaises. Toutefois, cela ne représente que 5,15 % du PIB national (plus de 1 762 milliards d’euros). En ce qui concerne le PIB par emploi, la région n’occupe plus que la quinzième place (63 088 euros en région pour 71 433 euros pour la France métropolitaine) et le PIB par habitant, qui est égal à 22 458 euros pour 28 721 euros au plan national place le Nord - Pas-de Calais au dernier rang des régions [4].

Le revenu fiscal déclaré en 2005 se monte à 14 166 euros alors qu’il est de 16 357 euros en France métropolitaine. Cela représente une part de ménages imposés de 56,7 % au plan régional pour 63,4 % au plan national [5].

Le taux de chômage en moyenne annuelle représente en 2006 12,5 % de la population régionale, alors que la moyenne française se situe à 9,1 %. Dans certaines zones d’emploi, le taux peut atteindre 14,5 à 15,1 % [6].

Le taux d’activité de la population des ménages de 14 à 63 ans est de 67,7 % dans la région et de 72,3 % en France pour l’année 2005. Le taux d’activité des femmes y est plus faible : 60,3 % pour 67,5 % en France [7].

Le nombre de bénéficiaires du RMI s’élève dans la région à 117 064 personnes, représentant 10,4 % de la population nationale (France métropolitaine) [8].

L’espérance de vie régionale, en une décennie, s’est allongée de deux ans de vie en plus pour les hommes et un peu plus d’un an et demi pour les femmes. Les données provisoires de 2006 la situe à 73,6 ans pour les hommes et à 81,9 ans pour les femmes. Elle reste toutefois inférieure au niveau national de trois ans et demi pour les hommes et de deux ans pour les femmes [9].
DIREN Nord - Pas-de-Calais

Au plan de la formation, le total des personnes en difficultés de lecture s’élève à 25,1 % alors qu’il est de 19,7 % au plan national [10]. Le nombre d’illettrés se situe quant à lui à 15 % au plan régional et à 9 % au plan national [11].

Dans le second cycle, la filière professionnelle représente 40 % des effectifs en région contre 32 % au plan national. Le baccalauréat technologique est préparé par 39 % des élèves de terminale contre 34,4 % au plan national. Le taux de réussite au baccalauréat tous types confondus) s’élève. Il est globalement de 78,8 % mais reste de 3,1 points inférieur à celui de la France. Toutefois, l’écart avec le plan national se réduit de 0,7 point par rapport à 2005. Dans l’enseignement supérieur, pour l’année scolaire 2005-2006, 67 % des étudiants ont suivi un cursus de type licence (bac + 3), 30,2 % de type Master (bac + 5) et 2,8 % de type doctorat (bac + 8) alors que les proportions au plan national sont respectivement de 63,4 %, 31,8 % et 4,8 % [12].
DIREN Nord - Pas-de-Calais

Une situation en progrès [13]

Le bilan global socio-économique de la région pour l’année 2006 s’avère en léger progrès. La croissance, de 2,1 % s’appuie sur la consommation des ménages et l’investissement des entreprises est plutôt dynamique. Des postes se créent, notamment dans le secteur privé marchand (création de 8 000 postes). Le service aux entreprises crée quant à lui 4 700 emplois. Les services aux particuliers se redressent tandis que les services immobiliers se maintiennent à un bon niveau.

L’ensemble du secteur industriel connaît une diminution de l’emploi (- 2,8 %) mais celle-ci est moins forte qu’en 2005.
Le secteur de la construction est très actif tant en logements qu’en autres locaux. Près de 18 000 logements ont été mis en chantier. Par contre, l’activité semble devoir stagner du fait du niveau élevé des stocks et de la baisse légère des autorisations de construire.

L’activité des transports, dans son ensemble, présente un bilan favorable (activités portuaires, rail, air, sauf le fluvial qui connaît un léger fléchissement).
Le tourisme connaît également un développement positif avec une augmentation de la fréquentation des hôtels et des campings.

Le secteur agricole a été affecté par les intempéries et tous les rendements sont en baisse. L’augmentation des prix a compensé ces diminutions de rendements.

La création d’entreprise est dynamique puisque près de 10 000 nouveaux entrepreneurs ont créé leur propre emploi en 2006, essentiellement dans le secteur tertiaire. Il est à noter que cette dynamique s’accompagne d’une diminution du nombre des défaillances.

Le marché du travail enregistre une baisse de 20 000 demandeurs d’emploi de catégorie 1. Autant que la baisse, la fait que tous les profils de demandeurs en bénéficient, est à souligner. Cette baisse, proche de 10 % sur un an, est du même ordre que la tendance nationale. Cela ne permet cependant pas à la région de combler son handicap d’environ trois points en termes de taux de chômage, qui reste le plus élevé du pays.

Notes

[1- Source : INSEE, http://www.insee.fr

[2- Source : INSEE, http://www.insee.fr

[3- Source : INSEE, http://www.insee.fr

[4- Source : INSEE, http://www.insee.fr

[5- Source : INSEE, http://www.insee.fr

[6- Source : INSEE, http://www.insee.fr

[7- Source : INSEE, http://www.insee.fr

[8- Source : INSEE, http://www.insee.fr

[9- Source : INSEE, http://www.insee.fr

[10- Enquête INSEE « Information et vie quotidienne (IVQ) » octobre-décembre 2004, Rapport au Conseil économique et social « L’implication des associations dans la lutte contre l’illettrisme en Nord - Pas-de-Calais » de Mmes F. Bourel et M. Detre, mai 2006.

[11- Rapport au Conseil économique et social de Mmes F. Bourel et M. Detre, mai 2006.

[12- Source : INSEE Nord Pas de Calais, « Bilan socio-économique 2006 », n° 84-mai 2007, « Enseignement », Anne-Marie Laurent, Rectorat de l’académie de Lille.

[13- Source : INSEE Nord Pas de Calais, « Bilan socio-économique 2006 », n° 84-mai 2007, « Synthèse ».

Vous êtes ici :