Gouvernance et écocitoyenneté

Les parcs naturels régionaux (PNR) et l’éducation au territoire [[  [http://www.parcs-naturels-regionaux.tm.fr/fr/decouvrir/parcs.asp->http://www.parcs-naturels-regionaux.tm.fr/fr/decouvrir/parcs.asp] ]]

Le Nord - Pas-de-Calais compte trois parcs naturels régionaux : Avesnois, Scarpe - Escaut et Caps et marais d’Opale, qui couvrent 24 % du territoire régional [1]. La pédagogie de l’environnement est l’une des missions fondatrices des PNR depuis leur création en 1967. Aujourd’hui, elle inclut l’éducation à la biodiversité, aux milieux naturels, au patrimoine culturel, aux paysages, à l’agriculture et à la forêt, ainsi qu’à l’écocitoyenneté. L’enjeu est d’inciter les habitants, et en particulier les jeunes, à être acteurs de leur territoire.

Depuis 2001, la mission éducative des PNR est appuyée par la signature d’une « charte pour l’éducation à l’environnement et au territoire », clarifiant les modalités du partenariat entre l’Éducation nationale et les PNR. Cette charte est une référence utile pour formaliser les relations entre chaque PNR, leur académie de référence et a fortiori les établissements scolaires situés sur leur territoire.

Tableau descriptif des niveaux de mise à dispostion des données

Les PNR développent ainsi pour les établissements scolaires des outils et animations pédagogiques spécifiques. Dans le Nord - Pas-de-Calais est menée une action fédératrice qui touche les trois PNR et les deux parcs wallons, intitulée « Objectif nature » , qui propose aux scolaires de participer gratuitement à une animation nature. Ce programme, établi avec l’Éducation nationale, s’adresse en priorité aux établissements inscrits dans un réseau d’éducation prioritaire, ou engagés dans un projet d’éducation à l’environnement vers un développement durable. Les écoles participantes sont originaires de tout le département du Pas-de-Calais, du sud du département du Nord (Avesnois, Cambrésis, Douaisis et Valenciennois) et des territoires des parcs naturels des Hauts-Pays et des Plaines de l’Escaut en Belgique. L’objectif est d’amener l’enfant à découvrir les richesses patrimoniales de sa région, à réfléchir sur son comportement dans la nature et à prendre conscience de son rôle d’écocitoyen. De 1988 (début de l’opération par le PNR Scarpe-Escaut) à 2006, 15 000 classes, soit 350 000 enfants, ont participé à ces animations Nature.

Notes

[1- En France métropolitaine, il existe 45 PNR, qui couvrent 13 % du territoire.

Vous êtes ici :