Les risques naturels littoraux

Submersion marine - Définitions essentielles

, par Jérôme Guillaume (service risques)

Submersion marine : La submersion marine désigne une inondation temporaire de la zone côtière par la mer dans des conditions météorologiques extrêmes.

  1. La marée : en effet plus celle-ci sera forte (coefficient de marée important), plus le phénomène aura des chances de se produire ;
  2. La pression atmosphérique et le vent : lors de tempêtes, ces deux effets peuvent faire monter le niveau de la mer, en une sorte d‌’aspiration. C‌’est ce que l‌’on appelle la surcote. La surcote est ainsi la différence entre le niveau prévisible de la marée et le niveau effectivement observé ;
  3. La houle (vagues) provoquée par le vent au large peut également amplifier le phénomène de marée et surcote. La houle arrivant sur la côte provoque une hausse relative du niveau de la mer d‌’autant plus forte qu‌’elle est importante. C‌’est ce que l‌’on nomme le set-up ou encore surcote de déferlement, il est variable selon la configuration du littoral (il est nul à l‌’intérieur des ports par exemple ).
    effet d'une surcote météorologique et d'une surcote de déferlement sur le niveau de pleine mer.
    Exemple
    Pour la tempête de 1953 à Dunkerque, le niveau théorique pour la marée était de 6,70 m et la surcote due à la tempête a atteint 1,30 m. A cela s‌’est ajouté l‌’effet de houle. Tout ceci a abouti à un niveau de la mer de 8,00 m, loin du niveau théorique attendu.
    N.B. : les marégraphes situés dans les ports mesurent le niveau effectif de la mer, surcote comprise. Mais cette situation protégée ne leur permet pas de mesurer les effets dus à la houle.
    ERRATUM : une coquille s’était glissée sur le niveau total atteint à Dunkerque en 1953, cela est désormais corrigé.
    visualisation de la transformation de la houle entre le large et le littoral.

On parle de digues dès l‌’instant ou derrière l‌’ouvrage il y a une baisse de niveau topographique.
schéma d’un perré photo du perré de Wimereux
Schéma d’une digue photo de la digue de Sangatte


3 phénomènes différents sont à l’origine des submersions marines :



vue transversale
Niveau d‌’eau supérieur au niveau des ouvrages de protection


Schéma d'un franchissement
Le niveau moyen de la mer est inférieur au sommet de l‌’ouvrage. Mais le profil de plage et les dimensions du perré induisent un franchissement par paquets de mer, du fait des vagues qui viennent se briser sur l‌’ouvrage de défense.



vue supérieure
Le niveau d‌’eau est inférieur au niveau de l‌’ouvrage mais une rupture laisse s‌’engouffrer l‌’eau dans des terres plus basses que le niveau de la mer.