Lutte contre le changement climatique

Qu’a dit le Grenelle ?

Lutter contre les changements climatiques [1]

Moderniser le bâtiment et la ville

  • Construire des logements neufs à très haute performance énergétique dès 2010 et à énergie passive dès 2020.
  • Construire bureaux, bâtiments et équipements publics aux normes basse consommation ou énergie positive dès 2010.
  • Interdire dès 2010 des ampoules à incandescence et des simples vitrages.
  • Rénover d’ici cinq ans les bâtiments publics sur le plan thermique .
  • Inciter financièrement à la rénovation thermique des bâtiments privés.
  • Faire établir le bilan carbone-énergie de toutes les organisations de plus de cinquante personnes.
    Efficacité énergétique et carbone
  • Établir un programme en faveur des énergies renouvelables : hydraulique, éolien, biomasse, géothermie, photovoltaïque, solaire.
  • Favoriser la consommation de 30 à 50 % d’énergies renouvelables dans les départements et collectivités d’outre-mer d’ici 2020.
  • Favoriser la recherche de biocarburants de deuxième génération.
  • Développer un programme de R&D pour la capture et le stockage géologique du CO2.
  • Établir un plan pour des exploitations agricoles très économes en énergie et en intrants.
  • Établir le bilan carbone des administrations et améliorer de 20 % leur efficacité énergétique.
  • Intégrer des clauses environnementales dans le Code des marchés publics.
  • Réflechir à la création d’une contribution climat-énergie.

Urbanisme et gouvernance territoriale

  • Reconquérir les centres-ville en déclin.
  • Créer des éco-quartiers.
  • Généraliser les plans climat-énergie territoriaux d’ici la fin 2012.
  • Lutter contre l’étalement urbain et la destruction des paysages.
  • Réaliser les étude d’impact environnemental pour les nouvelles zones d’urbanisation, intégrant les transports induits et la consommation de surfaces agricoles et naturelles dans un objectif de préservation.
    Mobilité et transports
  • Donner la priorité aux transports en commun : construire plus de 1 500 km de voies de bus et tramways et de voies pour vélos.
  • Chemin de fer : construire 2 000 km de lignes à grande vitesse d’ici à 2020.
  • Augmenter la part du fret ferroviaire à 25 % d’ici 2012.
  • Remettre à niveau le réseau ferré classique.
  • Créer des autoroutes ferroviaires.
  • Développer des autoroutes maritimes et du transport fluvial.
  • Réduire massivement les émissions du transport aérien.
  • Réduire de moitié le bruit lié au transport aérien d’ici 2020.
  • Mettre en place une éco-pastille pour les nouveaux véhicules particuliers.
  • Développer les véhicules à faibles émissions.
  • Instaurer une éco-taxe kilométrique pour les camions sur le réseau routier non concédé.