Sols et sous-sols

Mieux intégrer les préoccupations environnementales dans l’exploitation des substances minérales

En 2006, la région a produit 22,2 millions de tonnes de substances minérales, ce qui correspond à un peu plus de 6 % de la production nationale de substances minérales et environ 15 % de la production de calcaire national. La production régionale a été réalisée sur 69 sites : 55 carrières à ciel ouvert et 14 terrils en exploitation. Les grands pôles de production de la région sont les bassins carriers du Boulonnais et de l’Avesnois pour les calcaires durs (les calcaires durs et marbres représentant 71 % de la production régionale en 2006) et le bassin minier pour les schistes issus des terrils. Le département du Pas-de-Calais fournit 65 % de la production régionale.

Les impacts sur l’environnement de l’exploitation des carrières et terrils sont multiples et liés aux domaines de l’eau avec les risques de pollution accidentelle et de perturbation de la circulation des eaux, du bruit avec les installations de traitement, les engins, la circulation des camions, le tir d’explosifs (vibrations), de l’air avec l’émission de poussières due à l’exploitation et à la circulation des camions, et bien sûr des paysages. Depuis 1999, toutes les exploitations de carrières et de terrils (quelle que soit leur date de mise en activité) doivent justifier de garanties financières leur permettant d’assurer la remise en état du site après exploitation. Ces dispositions donnent des moyens accrus aux pouvoirs publics pour assurer la protection de l’environnement et une insertion satisfaisante dans le paysage. Ainsi, en 2006, neuf exploitations ont été remises en état après avoir cessé leur activité, par exemple sous la forme d’espaces naturels, participant ainsi au maillage écologique et paysager régional.

Malgré cette exploitation intense, aucun des deux départements de la région n’a établi de schéma départemental des carrières. Ce schéma, prévu par la loi relative aux carrières de 1993, énonce les orientations et objectifs visant essentiellement à assurer une gestion rationnelle et optimale des ressources en matériaux et une meilleure protection de l’environnement dans le cadre d’une stratégie environnementale de développement durable. L’élaboration de ces schémas est en 2007 au stade de projet dans les deux départements.

Par ailleurs, l’économie, et donc la gestion durable des ressources minérales du sous-sol, passent par l’utilisation de matériaux de démolition recyclés, qui progresse mais reste encore insuffisamment développée.

Portfolio

Source  : L'Industrie au regard de l'environnement 2007 - DRIRE (...) Source  : L'Industrie au regard de l'environnement 2007 - DRIRE (...)

Vous êtes ici :