Tourisme

Le tourisme et les loisirs  : des secteurs d’activités qui participent à l’économie régionale

Un secteur d’activité important pour la région

Le tourisme est un secteur d’activités significatif en Nord - Pas-de-Calais. En 2005, 33 116 salariés sont employés dans le secteur du tourisme [1], soit de l’ordre de 2,4 % des emplois salariés de la région. l’échelle française, le Nord - Pas-de-Calais est la cinquième région en terme de salariés dans le secteur du tourisme.

En 2006, la région totalise 5,9 millions de nuitées en hôtellerie de tourisme, ce qui la place au huitième rang des régions françaises, et 927 milliers de nuitées en hôtellerie de plein air (17e rang). La part des nuitées en Nord - Pas-de-Calais par rapport aux nuitées totales sur le territoire français reste stable entre 2003 et 2006, oscillant entre 2,5 % et 2,7 %. Dans la région, la consommation touristique intérieure [2] atteint 1 398 millions d’euros en 2005 (14e rang des régions françaises) et le produit total de la taxe de séjour et de la taxe forfaitaire perçues la même année est de 2,39 millions d’euros. En terme d’offre d’hébergement, l’hôtellerie de tourisme compte 17 755 chambres réparties dans 416 établissements et 36 228 emplacements répartis dans 363 campings au 1er janvier 2007, ce qui place la région respectivement au 11e et au 9e rang pour ces types d’hébergement.

Un intérêt croissant des clientèles étrangères

La région connaît un succès croissant auprès des étrangers qui représentent plus de la moitié des nuitées touristiques. Les Britanniques dominent le marché étranger (72 % des arrivées étrangères), suivis des Belges (7 %), des Allemands (5 %), puis des Néerlandais, des Italiens, des Espagnols, des Américains, des Canadiens et des Polonais. Le Nord - Pas-de-Calais était en 2002 la troisième destination touristique régionale des Britanniques dans l’hôtellerie, derrière l’Âle-de-France et la région PACA.

Les habitants du Nord - Pas-de- Calais se déplacent également dans la région. Les motivations sont la visite à la famille, aux amis, les promenades, la randonnée, la gastronomie, le shopping, les visites de ville.

Une concentration sur le littoral et la métropole lilloise

Le Nord - Pas-de-Calais dispose de trois grandes destinations : le littoral, les villes et la campagne. Cependant, les destinations touristiques dominantes sont le littoral et la métropole lilloise. On note une augmentation des visites des Britanniques sur la métropole lilloise, depuis l’arrivée de l’Eurostar, avec un report des visites depuis le littoral dans l’intérieur des terres. De même, les habitants sont le plus attirés par le littoral et la métropole lilloise.

En effet, le cordon littoral concentre la très grande majorité des curiosités régionales, avec le site des Caps, qui en constitue un élément d’attractivité essentiel.

L’offre d’hébergements, dominée dans la région par l’hôtellerie et les campings, est la plus importante sur le littoral et la métropole lilloise (campings pour le littoral, hôtellerie pour le littoral et la métropole lilloise). La création d’hôtels est essentiellement le fait de Lille et son agglomération d’une part, le littoral de Calais d’autre part. Les résidences secondaires sont également principalement localisées sur le littoral.

Le littoral, avec la Canche-Authie ou l’on trouve les grandes stations balnéaires et en particulier Le Touquet, le Calaisis, porté par la ville de Calais et son infrastructure de transport, ainsi que la métropole lilloise et son importante offre commerciale et touristique regroupent près des deux-tiers de l’emploi touristique.

La coexistence de plusieurs formes de tourisme

Plusieurs formes de tourisme se côtoient en région. C’est d’abord un tourisme de vacances, concentré sur les mois de juillet et d’août, principalement sur la Côte d’Opale et dans le sud du département du Nord. C’est ensuite un tourisme de courts séjours et de week-ends concernant en priorité les habitants de la région et des régions limitrophes mais aussi les Britanniques, les Belges, les Néerlandais et les Allemands, et de plus en plus les Scandinaves et les populations latines.

C’est encore un tourisme de proximité qui suppose des déplacements de courte distance et de durée réduite à destination des équipements de loisirs péri-urbains : espaces de nature, forêts, plans d’eau. On y rencontre presque exclusivement des personnes de la région qui se déplacent pour des visites familiales, d’amis, etc. Enfin, c’est aussi un tourisme d’affaires, autour de quelques grands centres urbains (un touriste sur dix) et un tourisme de passage lié à la position carrefour du Nord - Pas-de-Calais : 150 millions de passages sont enregistrés chaque année aux frontières de la région.
CRT NPDC - M. Langrand.

Notes

[1- Activités caractéristiques du tourisme en France : hôtels de tourisme, autres hébergements de courte durée, restaurants et cafés, agences de voyage, autres activités caractéristiques. Source : Mémento du tourisme 2007.

[2- Consommation des touristes résidents et non résidents auprès des activités caractéristiques du tourisme (composée essentiellement de dépenses d’hôtels, de restaurants, de cafés, de loisirs touristiques et de services d’organisation de voyages) + autres dépenses des touristes au cours des séjours (hébergements privatifs, alimentations, achats de biens durables) + transport entre le domicile et le lieu de séjour, (achats préalables aux voyages de touristes), consommation de services touristiques non marchands.

Vous êtes ici :