Gouvernance et écocitoyenneté

Le parlement des jeunes pour l’Eau

Le parlement des jeunes pour l’Eau (PJE) est issu de la charte de l’écocitoyen de l’Eau, officiellement signée par le conseil général du Nord, la DIREN, l’union régionale des CPIE, l’Éducation nationale et l’agence de l’Eau Artois - Picardie en mars 2003 à l’occasion de la journée mondiale de l’Eau.

Ce document comprend des engagements à l’égard de la ressource en eau et fonde les bases du parlement des jeunes pour l’Eau, instance de concertation destinée aux jeunes collégiens. Son cadre d’action se place à l’échelle du district hydrographique international de l’Escaut. Fondé sur le principe de la participation active, le PJE propose à ses membres d’approfondir leurs connaissances sur l’eau et d’apprendre à se concerter pour en améliorer la gestion. Il se réunit trois fois par an pour définir des thèmes de travail et mettre en commun les différents travaux réalisés dans les établissements. Le Parlement compte plus de quarante élèves issus de huit collèges et lycées du bassin Artois - Picardie. Les animations dans les collèges et sur le terrain et les séances du PJE sont assurées par le centre permanent d’initiatives pour l’Environnement du Val d’Authie.

Les travaux du PJE ont abouti en 2004 à des propositions de résolutions concernant les économies d’eau au collège et à la maison, afin de limiter les coûts et la pollution. Puis, courant 2005, les jeunes ont participé activement à la première consultation du public organisée dans le cadre de la directive cadre sur l’Eau. Le PJE s’est ouvert à l’international dès 2006, lors des « premières rencontres internationales de l’Escaut », manifestation qui a rassemblé près d’une centaine de jeunes français et belges, aux sources de l’Escaut.

L’ouverture récente du PJE aux lycéens permet la mise en place d’une pédagogie différenciée, à savoir un programme centré sur la connaissance de l’eau pour les plus jeunes, et la concertation et la démocratie participative pour les plus âgés.