Le contrôle sur route et en entreprise

Le chronotachygraphe numérique

, par , Anne Jore

Le chronotachygraphe numérique

Ce nouvel appareil permettra l’enregistrement numérisé des données relatives aux temps d’activité du conducteur dans des mémoires informatiques, alors que l’appareil de contrôle actuel, le chronotachygraphe analogique, est fondé sur un procédé électromécanique où les données sont retracées par des stylets sur un disque papier.

L’introduction du chronotachygraphe numérique, qui a été fixée au 11 mai 2006, sera obligatoire pour les véhicules nouvellement mis en circulation de transport routier de marchandises de plus de 3,5 tonnes de poids maximal autorisé et pour les véhicules de transport de voyageurs de plus de 9 places.

L’installation du nouvel appareil ne sera obligatoire ni pour les véhicules déjà en service dont le poids n’atteint pas ces seuils, ni pour les véhicules dépassant ces seuils mais mis en circulation avant le 1er janvier 1996.

Pour en savoir plus…

  •  

Le cadre réglementaire

  •  

Présentation du chronotachygraphe numérique

  •  

Les avantages du chronotachygraphe numérique

  •  

Dispositif du chronotachygraphe numérique

  •  

Les nouveaux dispositifs de contrôle


Lien vers la rubrique du ministère de de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie Transports sur l’appareil de contrôle électronique