Aménagement et gestion des eaux

La qualité des principaux cours d’eau Les fleuves côtiers

Les cours d’eau du bassin du Boulonnais et du bassin Canche - Authie sont de qualité plutôt bonne. Les phénomènes d’érosion engendrent assez fréquemment une dégradation des cours d’eau par la présence de matières en suspension, matière organique et azote. Par ailleurs, il existe toujours deux points de pollution domestique (population non ou mal raccordée au réseau de collecte) et industrielle au niveau de la Ternoise, à l’aval de Saint-Pol-sur-Ternoise, ainsi que sur la Liane, dans l’agglomération boulonnaise. On constate une élévation lente et continue des concentrations en nitrates provenant de l’eau souterraine qui alimente les cours d’eau de surface.

L’Aa et l’Yser
Ce secteur, constitué pour grande partie de canaux à écoulement lent, présente souvent une mauvaise qualité. Situés en zone rurale, la Hem, l’Aa rivière et son affluent principal, le Bléquin, sont de bonne qualité. En revanche, l’Yser est de mauvaise qualité à l’aval à cause des teneurs en phosphore d’origine domestique et en matières azotées liées aux élevages. Subissant les conséquences de l’érosion agricole, l’Aa peut présenter parfois des teneurs de matières en suspension et en herbicides assez importantes.

La Lys et la Deûle
La Deûle, à l’amont du canal de Lens, présente une qualité médiocre. Les pollutions domestiques et industrielles, ajoutées à de faibles débits, sont à l’origine de la mauvaise qualité des cours d’eau du bassin, malgré les efforts entrepris. La pollution historique (sédiments pollués) est forte sur ce secteur.

La Scarpe et l’Escaut
La Scarpe a la particularité de ne pas présenter de lien entre l’amont et l’aval : la Scarpe aval (en sortie de l’agglomération douaisienne) reprend quasiment une nouvelle source. Sa qualité est donc tributaire des effluents de la station d’épuration de Douai. Les affluents de la Scarpe aval sont de mauvaise qualité. Ils véhiculent les pollutions générées par une population très dense. La Scarpe amont présente une qualité médiocre malgré les améliorations apportées en matière d’assainissement par l’agglomération d’Arras. Le bassin de l’Escaut s’est amélioré mais les pollutions historiques et domestiques ponctuelles demeurent. Le canal de Mons, qui provient de Belgique et dont la qualité reste très mauvaise, dégrade fortement la qualité de l’Escaut.

La Sambre [1]
Les cours d’eau du bassin de la Sambre sont de qualité médiocre. L’ancienne Sambre est de mauvaise qualité à cause des pollutions domestiques. L’Helpe Mineure et le ruisseau de Sains sont également touchés par cette pollution. L’affluent situé en rive gauche à l’aval de la Sambre, la Flamenne, subit des pollutions urbaines et industrielles.

Notes

[1- Les meilleurs indices biologiques globaux normalisés (IBGN) du bassin se trouvent dans la Hem et la Hante (affluent de la Sambre). L’IGBN est un inventaire des invertébrés benthiques. Cette méthode est normalisée depuis 1992. Le comptage des organismes permet de traduire le niveau de pollution des rivières.

Vous êtes ici :