Actualités

Découverte du champignon pathogène Batrachochitrium salamandrivorans en Belgique, un risque infectieux mortel pour les amphibiens

, par Claire Rigaud

Le champignon pathogène Batrachochitrium salamandrivorans a été décelé en Belgique non loin de la frontière franco-belge au printemps 2016. Il est responsable de mortalités importantes de salamandres et de tritons notamment aux Pays-Bas (provoquant une infection, la chytridiomycose).

Il est très virulent et il n’y a aucun moyen d’atténuation des effets et de traitement de ces amphibiens contre cette infection. Les mesures préventives visant à limiter le risque de dissémination de ce champignon lors des campagnes d’inventaires sur les amphibiens sont primordiales. Un exemple de protocole est disponible ici. Ce site permet également la transmission des observations.

Si vous avez d’ores et déjà mis en place des mesures par rapport au Batrachochitrium (mesures prophylactiques, intensification de la surveillance, diffusion d’informations…) Merci de nous faire également remonter votre bilan en la matière avant le 10 septembre à sen.dreal-nord-pdc-picardie@develop.... Ces informations seront jointes au rapport fait au secrétariat de la convention de Berne.

Vous trouverez, à titre d’information, une note sur B.salamandrivorans en Wallonie (Format Word - 79Ko) et la recommandation de la convention de Berne sur ce pathogène (Format PDF - 178Ko).

— Crédits : Jerzy Opioła CC BY-SA 4.0-3.0-2.5-2.0-1.0

Vous êtes ici :