[Communiqué de presse] Appel à projets aménagements cyclables sécurisés : annonce des lauréats de la région Hauts-de-France

Depuis 2018, le plan « Vélo et mobilités actives » a pour objectif de tripler l’utilisation du vélo d’ici 2024, en passant de 3 à 9 % du total des déplacements quotidiens des Français.

Pour y parvenir, quatre grandes orientations ont été décidées :

 la sécurisation des déplacements à vélo ;

 la lutte contre le vol ;

 la mise en place d’un cadre incitatif notamment fiscal ;

 la promotion d’une véritable culture du vélo.

Dans le cadre du plan France Relance, l’appel à projets aménagements cyclables sécurisés, lancé le 18 octobre 2021, poursuit et intensifie cette dynamique par la réalisation d’aménagements cyclables structurants, identifiés comme nécessaires, notamment dans des secteurs à enjeux pour les mobilités du quotidien.

JPEG - 1.7 Mo

En région Hauts-de-France, 29 projets portés par 18 structures sont ainsi lauréats de cet appel à projets, pour lesquels l’État contribue à hauteur de 8,9 millions d’euros. Ils représentent un linéaire d’aménagements cyclables de plus de 100 km.

Liste des projets sélectionnés :

  • Projet de création d’aménagements cyclables sécurisés sur le carrefour Dury/Avenue du 14 juillet (Amiens-Métropole)
  • Projet de création de la véloroute voie verte de la Scarpe (communauté d’agglomération de la Porte du Hainaut)
  • Projet d’aménagement de la boucle cyclable de la Vallée de l’Aunelle-secteur Est (communauté d’agglomération de Valenciennes Métropole)
  • Projet d’amélioration et de sécurisation de la liaison avec le pôle d’échanges multimodal (communauté de communes du Clermontois)
  • Projets de création de liaisons douces et de mise en œuvre du schéma cyclable du Pays de Lumbres (communauté de communes du Pays de Lumbres)
  • Projets de création d’une passerelle de franchissement de la RN225 à Ambouts-Cappel, et réalisation d’aménagement cyclable route du chapeau à Teteghem-Coudekerque Village (communauté urbaine de Dunkerque)
  • Projet de réaménagement du chemin de la Phalecque - Lompret (métropole européenne de Lille)
  • Projet d’aménagement d’une voie verte de 6,5km entre Senlis et Chantilly, tronçon de la Trans’Oise et de l’avenue Verte London-Paris (conseil départemental de l’Oise)
  • Projets d’aménagement des axes : RD17 Esquelbecq Wormhout, RD19 Templeuve Fretin, RD25 Férin Dechy, RD40 Maing Trith-Saint-Léger Université Polytechnique Aulnoy-lez-Valenciennes, RD120 Auby, RD405 Liaison Feignies-Neuf-Mesnil (Conseil départemental du Nord)
  • Projet de création d’un itinéraire de raccordement sécurisé entre le centre-ville de Lestrem, la zone d’activités des Alouettes et un rond point de raccordement à l’usine Roquette (commune de La Gorgue)
  • Projet de création d’itinéraires sécurisés entre le centre-ville et le hameau de Moulin le Comte (commune d’Aire-sur-la-Lys)
  • Projet de création d’une passerelle dédiée aux modes actifs (commune de Beauvais)
  • Projet d’aménagements cyclables rue de Roucourt (commune de Gœulzin) ;
  • Projet d’aménagement de pistes cyclables chemins de Noyelles et de Ricq (commune de Méricourt)
  • Projet de liaison cyclable vers le regroupement pédagogique de Thérouanne-Saint-Augustin (commune de Saint-Augustin)
  • Projet de réhabilitation de la voirie rue d’Aire et rue de Hurtevent par la création de chaucidous et de trottoirs (commune de Saint-Venant)
  • Projet « Armentières dépasse les frontières » (commune d’Armentières)
  • Projet de création d’aménagement sur deux voies de la ZAC Gare la Vallée (société publique locale Vallée idéale développement)

Pour rappel, en région Hauts-de-France :

39 autres projets sont lauréats des premières éditions de cet appel à projets initié en 2018. Portés par 19 collectivités locales différentes, ces 39 projets représentent un linéaire de plus de 100 km et plus de 60 millions d’euros de travaux, pour lesquels l’État contribue à hauteur de 12,6 millions d’euros.

Partager la page