Energie, climat, aménagement et logement

Animation du réseau des correspondants "Qualité Construction"

, par Maryline.Macczak

Dans le cadre de l’animation par la DREAL de la filière Qualité de la Construction (QC) des DDT(M), une action a été initiée pour favoriser le développement des compétences locales des agents du réseau des correspondants départementaux.

Contexte et objectifs

Au delà du partage de connaissances règlementaires liées aux évolutions du domaine bâtiment-construction, il est apparu intéressant de pouvoir capitaliser sur la base d’un retour d’expérience autour d’une opération dite exemplaire sur le plan de l’efficacité énergétique.

Ainsi, la première rencontre, sous cette nouvelle forme, des correspondants QC, qui a eu lieu à Beuvraignes (Somme) le 11 janvier 2012, s’est appuyée sur les principes suivants :

  • partage d’expérience en terme de performance énergétique sur la réalisation d’un bâtiment exemplaire lauréat d’un appel à projets PREBAT (Programme national de Recherche et d’expérimentation sur l’Énergie dans les BÂTiments), récompensé au palmarès « révélations de l’architecture de l’urbanisme et de l’aménagement durables ;
  • développement des connaissances techniques sur le principe de thermographie ;
  • mise en situation par la réalisation de mesures par caméra infrarouge sur le bâtiment neuf et sur un bâtiment à réhabiliter, et de mesures de débit d’air au niveau de la ventilation.

Participants

Cette rencontre a permis de réunir autour des correspondants QC de la région, des acteurs tels que maître d’ouvrage, maître d’œuvre, prestataire technique, et partenaires tels que l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie ) et le CoDem (association Construction Durable et Eco-Matériaux).

Organisation

L’action a été réalisée sur le site de la bibliothèque médiathèque de la commune de Beuvraignes, bâtiment de 140 m² réalisé en 2008. La demi-journée s’est déroulée de la manière suivante :

- Première partie : présentation de l’opération et des principes constructifs

  • présentation par monsieur le Maire de Beuvraignes, maître d’ouvrage, du contexte dans lequel l’opération de construction a été initiée, des acteurs mobilisés pour porter le projet, et des financements obtenus dans le cadre de la réalisation d’un projet expérimental sur le plan énergétique ;
  • exposé par le cabinet Passerelle Architectes, maître d’œuvre, des grands principes constructifs retenus en vue d’atteindre l’objectif zéro énergie, des difficultés rencontrées et des résultats obtenus ;
  • échanges autour des principaux enseignements après 3 ans de fonctionnement.

- Deuxième partie : mise en situation

  • notions de base de la thermographie présentées par le prestataire technique Econobat ;
  • expérimentation de mesures par caméra thermique infrarouge (bâtiment neuf puis bâtiment à réhabiliter) ;
  • mesure de débit d’air sur le système de ventilation par la mise en œuvre de matériels nouvellement achetés par la DREAL et remis aux DDT(M) à cette occasion. Ce matériel est destiné à être utilisé pour les contrôles des règles de la construction (CRC) par les agents assermentés des DDT(M).

Financement

Cette action a été prévue dans le plan d’actions 2011 et inscrite au programme de financement du Développement et Amélioration de l’Offre de Logement (DAOL- BOP 135). Cependant, compte tenu des principes présentés aux différents intervenants, seule l’intervention du prestataire technique a fait l’objet d’une intervention rémunérée.
A noter que la date de réalisation en début d’année 2012 a été conditionnée par l’obligation de conditions climatiques favorables à l’utilisation d’une caméra à infrarouge.

Principaux enseignements sur le plan technique

  • les résultats en terme de consommations atteignent les 5 kwh/ m².an (contre 50 kwh/ m².an imposés par la nouvelle réglementation RT2012 entrée en vigueur le 28 octobre 2011) ;

Rappel : la réglementation RT2012 entrée en vigueur pour partie dans les constructions neuves au 28 octobre 2011 et applicable à l’ensemble des constructions neuves au 1er janvier 2013 impose une consommation conventionnelle maximale en énergie primaire (Cep) de 50 kwh/m2.an. A cette valeur s’applique un coefficient de modulation selon le type de bâtiment, la situation géographique, l’altitude, la surface (maison individuelle et bâtiments collectifs d’habitation), et selon les émissions de gaz à effet de serre (pour le bois-énergie et les réseaux de chaleur et de froid faiblement émetteurs en CO2).

  • l’importance de l’entretien du système de ventilation (principe double flux dans les pièces principalement occupées et simple flux dans les locaux techniques et de passage) ;
  • l’importance des bonnes pratiques concernant l’utilisation du bâtiment pour garantir le confort des utilisateurs ;
  • le bon usage de la thermographie, les limites, les points de vigilance et l’importance de la certification du prestataire.

Principaux enseignements sur la rencontre (à chaud)

  • intérêt de la présentation concrète des thématiques abordées ;
  • rencontre avec d’autres acteurs de la construction et des partenaires en région ;
  • manque de temps pour les mesures de débit d’air.

Suites à donner

Pour finaliser l’appropriation du volet technique, un rapport des mesures par caméra infrarouge sera remis aux participants qui disposeront ainsi d’un résultat formalisé.

Pour évaluer cette action, un questionnaire sera adressé à chaque participant afin :

  • de mesurer l’impact de ce type de rencontre,
  • de connaître les points à améliorer,
  • de recueillir des avis sur les prochaines thématiques à aborder, et définir le rythme adapté de ce type d’action.

Portfolio

Bibliothèque-médiathèque de Beuvraignes Mesure sur le bâtiment de la bibliothèque-médiathèque de Beuvraignes Participants du réseau QC