Pays des Sept Vallées

Eaux

Dernier ajout : 13 octobre 2015.

Synthèse des pressions régionales exercées sur les eaux Des enjeux forts dans les vallées.

Esu1La Ternoise, la Canche et l’Authie ont été diagnostiquées en 2012-2013 comme des rivières de bonne qualité écologique. Elles sont classées comme des rivières de première catégorie à fort enjeu pour les espèces migratrices. Elles comprennent toutefois encore de nombreux obstacles à la migration des poissons (cf. enjeux territoriaux relatifs à la biodiversité).

Esu3Les zones à dominante humide s’étalent sur près de 4 000 ha, soient presque 8 % du Pays des Sept Vallées. Elles se localisent dans les fonds de vallées.

Esu4La non aggravation du risque d’inondation, notamment par débordement de la Canche et de l’Authie, mais aussi par ruissellement, est un enjeu fort pour les Sept Vallées. En effet, de nombreuses inondations ont été constatées le long de ces cours d’eau et de leurs affluents.

Eso1Concernant les eaux souterraines, seuls 2,55 % des surfaces du territoire sont désignées en zone à enjeu eau potable. Néanmoins, la nappe de la craie est particulièrement vulnérable dans les fonds de vallées de la Ternoise, de la Canche, de l’Authie et de leurs affluents. Par ailleurs, l’état chimique de la nappe de la craie est mauvais en 2011. Cette dernière est polluée par les pesticides et localement les Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP?) dans la vallée de l’Authie.

  • Des vallées concentrant les enjeux liés à l’eau
  • L’Authie à Maintenay

    photo : CC - Isamiga 76