Les déchets ménagers et assimilés

Prévention de la production de déchets

Dernier ajout : 30 juin 2016.

Actions de prévention

Le tonnage de déchets ménagers produits a cessé d’augmenter en 2009 (-0,03 %). Pour envisager une diminution du gisement des déchets, des actions de prévention doivent être multipliées afin d’en réduire la production et la nocivité, et/ou améliorer leur caractère valorisable. Les actions sont de l’ordre de la réduction à la source ou du réemploi.

En 2009, de nombreuses actions de prévention ont été engagées afin de réduire le volume de déchets produit par les ménages : 53 collectivités ont en effet engagé un plan de prévention sur un ou plusieurs thèmes. Les actions les plus fréquemment réalisées sont : la sensibilisation au compostage domestique et la distribution de composteurs (52 %), les actions de sensibilisation pour le changement de comportement (17 %) et pour le réemploi (16 %) dans le cadre de projets pédagogiques.

En 2009, ce sont 17 693 composteurs domestiques qui ont ainsi été distribués. Les recycleries ou structures de réemploi sont 17 en Picardie en 2009.

Gestion de proximité des déchets organiques

Les 3 plans départementaux présentent une orientation en faveur de la gestion de proximité des déchets organiques. Elle répond aux enjeux de prévention/réduction des déchets, valorisation matière et organique et de limitation du stockage et de l’incinération.

En 2010, 3 opérations (+15 en projets) sont recensées (cellule de Pont-Rémi, plateforme de Gézaincourt et opération compostage domestique du PNR OPF). Les projets concernent des projets d’établissement de formation, du compostage en pied d’immeuble et de la co-méthanisation.

Plan local de prévention

Depuis 2010, le conseil général de la Somme s’est engagé avec l’ADEME? dans la réalisation d’un plan de prévention départemental. L’objectif est d’aider les collectivités compétentes en matière de collecte ou de traitement des déchets à réaliser un programme local de prévention, dans le but de contribuer aux objectifs du Grenelle : réduire de 7 % en 5 ans les ordures ménagères et assimilés. Au 1er janvier 2010, seule une communauté de communes (CC Avre, Luce et Moreuil) était engagée dans un programme local de prévention, depuis février 2007 et 3 autres ont délibéré en faveur fin 2010 (SMIROM de Doullens et Pas-en-Artois, communauté de communes de l’Abbevillois, SMITOM du Santerre). Néanmoins, de nombreuses actions dispersées ont été menées localement, notamment en termes de compostage (collèges), de communication et de réemploi par le biais d’entreprises d’insertion.