Energie, climat, aménagement et logement

17 juillet 2017

Les gaz à effet de serre (GES) ont un rôle essentiel dans la régulation du climat. Sans eux, la température moyenne sur Terre serait de -18 °C au lieu de +14 °C et la vie n’existerait peut-être pas. Toutefois, depuis le XIXe siècle, l’homme a considérablement accru la quantité de gaz à effet de serre présents dans l’atmosphère. En conséquence, l’équilibre climatique naturel est modifié et le climat se réajuste par un réchauffement de la surface terrestre.

Depuis 1988, le Groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) évalue l’état des connaissances sur l’évolution du climat mondial, ses impacts et les moyens de les atténuer et de s’y adapter. Dans son 5e rapport publié en 2014, le GIEC montre que le changement climatique est déjà engagé.

Pour limiter les effets du changement climatique, les pays signataires de la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique (CCNUCC) se sont donnés pour objectif dans l’Accord de Paris de « contenir l’élévation de la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels et en poursuivant l’action menée pour limiter l’élévation de la température à 1,5 °C par rapport aux niveaux préindustriels, étant entendu que cela réduirait sensiblement les risques et les effets des changements climatiques ».
Pour ce faire, il est crucial de s’attaquer aux causes du changement climatique en maîtrisant les émissions nettes de gaz à effet de serre (GES), c’est ce qu’on appelle l’atténuation.
Cependant, compte tenu de l’inertie climatique et de la grande durée de vie des gaz à effet de serre accumulés dans l’atmosphère, l’augmentation des températures d’ici à la fin du siècle est inévitable et toutes les régions du monde sont concernées. L’adaptation au changement climatique est donc nécessaire pour en limiter les conséquences sur les activités socio-économiques et sur l’environnement.

En France la stratégie nationale bas-carbone (SNBC), insituée par la loi de transition énergétique pour la croissance verte, définit la marche à suivre pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Elle orchestre la mise en œuvre de la transition vers une économie bas-carbone. Le décret, fixant les trois premiers budgets carbone (plafonds d’émissions de gaz à effet de serre fixés pour définir la trajectoire de baisse des émissions) pour les périodes 2015-2018, 2019-2023, 2024-2028 et approuvant la SNBC, a été publié au journal officiel le 19 novembre 2015.

En Hauts-de-France, les effets du changement climatique s’observent également. On constate en particulier une hausse du niveau de la mer le long du littoral, une température moyenne qui s’accroît, mais également des épisodes de températures extrêmes plus fréquents, un changement du régime des précipitations etc. Des vulnérabilités territoriales s’en trouvent accrues : vulnérabilité aux risques de submersion marine, aux inondations continentales, au retrait-gonflement des argiles, aux îlots de chaleur dans les zones urbaines, vulnérabilité des écosystèmes etc.

Afin de fixer un cap vers la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’adaptation aux effets du changement climatique, la diminution de la consommation énergétique, l’augmentation de la part des énergies renouvelables et l’amélioration de la qualité de l’air, les deux ex-régions du Nord-Pas-de-Calais et de Picardie ont chacune adopté en 2012 un Schéma Régional Climat, Air, Energie (SRCAE).
Ces deux schémas ont été complétés par une étude (dite étude MEDCIE) sur l’adaptation au changement climatique à l’échelle des Hauts de France.

Plus localement, les collectivités territoriales contribuent à ces objectifs en élaborant des plans climat-air-énergie territoriaux.

Elles peuvent s’appuyer pour cela sur des données et des ressources mises à disposition par des acteurs locaux (observatoire climat, ATMO Hauts de France, gestionnaires de réseaux etc)

Pour en savoir plus :

- sur le GIEC (http://www.ipcc.ch/home_languages_main_french.shtml)
- sur la politique climat de la France (https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/politiques/climat)