Des milieux aquatiques et humides fragilisés

Dernier ajout : 21 mai 2013.

Les milieux aquatiques et humides présentent intrinsèquement un grand intérêt écologique, mais celui-ci est limité par une qualité souvent altérée.

Le réseau hydrographique et les milieux aquatiques (décrits dans le chapitre Eau) sont accompagnés de zones humides, interfaces avec les milieux « secs ». Elles sont en forte régression. Ces ensembles constituent des réservoirs de biodiversité? lorsque leurs fonctionnalités sont en bon état.

De manière générale, la biodiversité des milieux aquatiques du Nord Pas-de-Calais est fortement dégradée en raison de la qualité médiocre des eaux ( voir page sur la qualité des eaux) et des altérations de la morphologie [1] naturelle du lit et des berges des cours d’eau.

Les poissons sont un des éléments permettant l’évaluation de l’état écologique des cours d’eau, compte tenu de leur relative sensibilité aux perturbations environnementales. Le suivi de l’état des communautés des poissons d’eau douce montre une amélioration de la situation depuis 2004. Toutefois, si l’on se réfère à la situation de l’an 2000, les peuplements piscicoles dont l’état de conservation est classé de « médiocre » à « très mauvais » sont en augmentation (source : Observatoire de la biodiversité).
Parmi les poissons, les grands migrateurs tels que la truite de mer, le saumon atlantique, l’anguille, l’alose et la lamproie (appelé migrateurs amphihalins parce que passant une partie de leur vie en mer et l’autre en rivière) sont présents dans quelques cours d’eau de la région tels que l’Authie et la Canche.

Par ailleurs, les milieux aquatiques et les zones humides accueillent 50 % des espèces exotiques végétales envahissantes connues en région et 76 % des espèces exotiques animales envahissantes alors que ces milieux représentent moins de 6 % de la surface régionale (source : observatoire de la biodiversité, 2010). Parmi ces espèces, on compte les jussies, l’hydrocotyle fausse-renoncule, l’écrevisse américaine, le rat surmulot et le rat musqué.

[1décrit la dynamique et la forme des cours d’eau, notamment les processus liés à l’équilibre entre le débit, la pente, la granulométrie et les sédiments transportés par le cours d’eau

Zoom1

Le SDAGE? (Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux) 2010-2015 a répertorié des réservoirs biologiques, zones de reproduction ou d’habitat qui doivent permettre de diversifier les espèces et habitats de l’ensemble des milieux aquatiques lorsque ceux-ci auront retrouvé des conditions d’accueil acceptables pour ces espèces. Ces réservoirs ne concernent pas que les migrateurs amphihalins.

Zoom2

L’observatoire de la biodiversité du Nord - Pas-de-Calais a constaté une bonne corrélation entre la répartition des zones à dominantes humides et des zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF).

Zoom3

<lorem|taille=300>

Cartographie dynamique

À l'échelle régionale

  • Migrateurs amphihalins et de réservoirs biologiques

À l'échelle d'une commune

  • L’IPR (Indice Poisson Rivière) permet d’apprécier la qualité piscicole des cours d’eau.

    Entre 1999 et 2010, on observe une baisse de la qualité entre 2000 et 2004, puis une amélioration progressive.
    ORB, d’après ONEMA, 2011

  • Le rat musqué, une des nombreuses espèces exotiques qui envahit les zones humides en région

    source : agence de l’eau Artois-Picardie

  • Présence de migrateurs amphihalins et de réservoirs biologiques

    Les cours d’eau dont les habitats et les zones de
    reproduction piscicole sont les mieux préservés se
    situent dans le Boulonnais, la partie nord des collines de l’Artois et l’Avesnois

  • Libellule
  • Les Anguilles, comme exemple de migrateurs amphihalins

    source DREAL

  • Les milieux aquatiques : tout un écosystème
  • La corrélation entre zones humides et ZNIEFF

Pour en savoir plus

Le projet de schéma régional de cohérence écologique identifie différents réservoirs de biodiversité.
voir les fiches indicateurs 2011 de l’observatoire régional de la biodiversité : http://www.observatoire-biodiversite-npdc.fr/

SDAGE et suivi du SDAGE
http://www.eau-artois-picardie.fr/